HKN-SPO-TAMPA-BAY-LIGHTNING-V-COLUMBUS-BLUE-JACKETS---GAME-FOUR

Crédit : AFP

Séries LNH 2019

Coup de balai sur Tampa Bay

Publié | Mis à jour

Ce n’était jamais arrivé. Jamais en plus de 100 ans d’histoire de la LNH, les champions de la saison n’avaient été balayés au premier tour des séries éliminatoires.

En l’emportant 7 à 3, mardi soir au Nationwide Arena de Columbus, les Blue Jackets ont écrit l’histoire en éliminant le Lightning de Tampa Bay en quatre petits matchs. Cette sortie expéditive est d’autant plus humiliante que les Floridiens, avec leurs 128 points en saison régulière, avaient obtenu la quatrième plus belle récolte de tous les temps.

Avec un but et deux passes, Pierre-Luc Dubois a grandement contribué à clouer le cercueil du Lightning. Sergei Bobrovsky et ses 30 arrêts, dont plusieurs importants au troisième vingt, a également eu son mot à dire dans ce gain.

Les représentants de l’Ohio, qui passent au deuxième tour pour la première fois de leur existence, attendront patiemment les vainqueurs de la série entre les Bruins et les Maple Leafs.

Kucherov et Stamkos à sec

Comme ce fut le cas l’an dernier contre les Capitals en finale de l’Association de l’Est, le mutisme des gros canons du Lightning aura causé sa perte.

Mardi soir, Steven Stamkos (un but, une passe) et Nikita Kucherov (deux passes) ont obtenu leurs deux premiers points du tournoi. En incluant les séries du printemps 2018, c’était la première fois en sept rencontres que Stamkos inscrivait son nom sur la feuille de pointage.

Quant à Kucherov, il a enregistré ses premiers points en cinq rencontres éliminatoires. À ses 11 derniers matchs de séries, il n’a inscrit qu’un seul but.

On parle d’un attaquant qui a marqué 80 buts au cours des deux dernières saisons.

Et que dire d’Andrei Vasilevskiy? Le gardien russe a subi un sixième revers de suite en séries. Quatre fois au cours de cette séquence, le Russe, qui a cédé à quatre reprises sur 22 tirs, a présenté un taux d’efficacité inférieur à ,865.

Cela dit, il serait injuste pour les joueurs des Blue Jackets de ne pas souligner leur travail. En particulier celui qu’ils ont accompli en supériorité numérique. Avec l’avantage d’un homme, la troupe de John Tortorella a inscrit cinq buts en dix occasions. Trois d’entre eux furent les buts gagnants de chacune des trois premières rencontres.

Duchene débloque

On parle d’une équipe qui avait éprouvé sa part d’ennuis dans cette sphère du jeu au cours de l’hiver (28e, 15,4 %) et qui affrontait la meilleure unité d’infériorité numérique (85 %).

Sur le plan des performances individuelles, Matt Duchene, le mal-aimé, a connu ses premiers bons moments en séries. Ses compagnons de trio (Artemi Panarin, Oliver Bjorkstrand) et lui ont servi de bougie d’allumage aux Jackets.

À la ligne bleue, David Savard, accompagné de Dean Kukan, a fait un travail remarquable pour bloquer l’accès à son filet. Une besogne venue appuyer celle, plus offensive, de Seth Jones et Zach Werenski.

Mention honorable au Français Alexandre Texier, qui a gagné la confiance de son entraîneur dans les missions corsées.

Depuis la grande expansion ayant fait passer les cadres du circuit de 6 à 12 formations, c’est la huitième fois que l’équipe championne se retrouve en vacances dès le premier tour.

Lourd bilan

Ce qui est de bon augure pour les Blue Jackets, c’est que quatre des sept premières formations à causer la surprise ont atteint la finale de la Coupe Stanley : le Canadien de 1971 (champion), les North Stars de 1991 (finalistes), les Oilers de 2006 (finalistes) et les Kings de 2012 (champions).

Pendant que les Jackets poursuivront leur parcours, le bilan sera lourd à Tampa. Une saison de 128 points et de 62 victoires. Mais aucune en séries éliminatoires.

Pas plus tard que le 26 mars, Jon Cooper a signé une prolongation de contrat de plusieurs saisons. Rarement a-t-on vu un entraîneur se faire congédier quelques semaines seulement après avoir apposé sa signature au bas d’une entente de longue durée.

Toutefois, en raison de la déconfiture du Lightning, il sera intéressant de voir quelle action posera le directeur général Julien Brisebois.

SOMMAIRE:

Lightning 3 - Blue Jackets 7 : Matt Duchene marque dans un filet désert.

Lightning 3 - Blue Jackets 6 : Alexandre Texier marque dans un filet désert.

Lightning 3 - Blue Jackets 5 : Artemi Panarin marque dans un filet désert.

Lightning 3 - Blue Jackets 4 : Oliver Bjorkstrand récupère un retour sur une pénalité à retardement du Lightning.

Lightning 3 - Blue Jackets 3 : Brayden Point effectue un superbe tir du revers en avantage numérique.

Lightning 2 - Blue Jackets 3 : Cédric Paquette fait habilement dévier un tir de la pointe.

Lightning 1 - Blue Jackets 3 : Set Jones prend un bon tir de la pointe qui trompe Andrei Vasilevskiy.

Lightning 1 - Blue Jackets 2 : Steven Stamkos effectue une magnifique pièce de jeu pour réduire l'écart.

Lightning 0 - Blue Jackets 2 : Pierre-Luc Dubois récupère un retour de lancer pour déjouer Andrei Vasilevskiy.

Lightning 0 - Blue Jackets 1 : Alexandre Texier donne les devants aux siens avec un bon tir en avantage numérique.