HKO-HKI-SPO-FINLAND-V-UNITED-STATES:-GOLD-MEDAL-GAME---2019-IIHF

Crédit : AFP

Repêchage LNH

Hughes ou Kakko : le Canadien dans tout ça ?

Publié | Mis à jour

Pour une deuxième fois en trois ans, les Devils du New Jersey choisiront au premier rang du repêchage de la LNH, le 21 juin prochain à Vancouver. Opteront-ils pour Jack Hughes ou Kaapo Kakko ? Que fera le Canadien avec la 15e sélection au total ?

Il est encore tôt, très tôt même, mais Le Journal de Québec vous présente aujourd’hui son premier repêchage simulé de post-loterie. C’est l’heure de se mouiller !

1. Devils du New Jersey

Jack Hughes | Centre I Programme M18 (USHL)

Statistiques 2018-2019 : 43 matchs, 25 buts, 67 passes, 92 points

Il semble y avoir un réel débat chez certaines formations, à savoir qui de Jack Hughes ou de Kaapo Kakko est le meilleur espoir en vue du prochain repêchage. S’ils sont allés un peu contre le consensus il y a deux ans en choisissant Nico Hischier plutôt que Nolan Patrick, les Devils iront cette année avec celui qui est perçu comme le meilleur de son groupe d’âge depuis longtemps. Avec Taylor Hall, Hischier et maintenant Jack Hughes, les Devils seront à prendre au sérieux.

2. Rangers de New York

Kaapo Kakko | Ailier droit I TPS Turku (Liiga)

Statistiques 2018-2019 : 45 matchs, 22 buts, 16 passes, 38 points

La reconstruction amorcée par les Rangers va bon train. L’an dernier, ils ont sélectionné l’excellent attaquant russe Vitali Kravtsov et, cette année, ils auront l’occasion d’ajouter Kakko. Ces deux joueurs s’ajouteront à un noyau déjà plutôt jeune, composé notamment de Mika Zibanejad, Chris Kreider, Pavel Buchnevich, Filip Chytil et Lias Andersson. Les Rangers ont peut-être plus besoin d’un défenseur, mais ils ne peuvent se permettre de passer par-dessus Kakko.

3. Blackhawks de Chicago

Vasili Podkolzin | Ailier droit I Saint-Pétersbourg (MHL)

Statistiques 2018-2019 : 12 matchs, 6 buts, 2 passes, 8 points

Les Hawks sont les grands gagnants de cette loterie. Au départ, ils devaient sélectionner au 11e rang et, finalement, ils feront partie du top 3 à Vancouver. En Podkolzin, ils mettront la main sur un ailier capable de tout faire sur la patinoire et possédant un potentiel de croissance extraordinaire. Toutefois, Chicago devra peut-être attendre quelques années avant de le compter dans son alignement, puisqu’il est toujours sous contrat dans la KHL pour les deux prochaines saisons.

4. Avalanche du Colorado (via Ottawa)

Alex Turcotte | Centre I Programme M18 (USHL)

Statistiques 2018-2019 : 30 matchs, 23 buts, 30 passes, 53 points

C’est probablement avec un pincement au cœur que l’Avalanche du Colorado procédera à ce choix avec la quatrième sélection au total, après avoir entamé la loterie avec le plus de chances de repêcher premier. Ce n’est peut-être pas Jack Hughes, mais Alex Turcotte rendra de précieux services à l’Avalanche pendant longtemps. L’entraîneur américain de la formation des moins de 18 ans, John Wroblewski, en a même parlé comme du joueur le plus utile de l’équipe, cette saison.

5. Kings de Los Angeles

Dylan Cozens | Centre I Lethbridge (WHL)

Statistiques 2018-2019 : 68 matchs, 34 buts, 50 passes, 84 points

S’il y a une équipe qui aurait profité volontiers d’un petit coup de chance à la loterie, c’est bien les Kings de Los Angeles. Avec un alignement vieillissant et bâti sur les bases de l’ancien hockey, la formation californienne doit ajouter de la vitesse à son attaque. Ça tombe bien, parce que Dylan Cozens est exactement ce genre de joueur. L’attaquant natif du Yukon a le potentiel de devenir un joueur de premier trio dans la LNH.

6. Red Wings de Detroit

Bowen Byram | Défenseur I Vancouver (WHL)

Statistiques 2018-2019 : 67 matchs, 26 buts, 45 passes, 71 points

Pour une deuxième année consécutive, les Red Wings choisiront au sixième rang au total. Après avoir repêché un franc-tireur en Filip Zadina l’an dernier, Ken Holland et sa bande se tourneront cette fois vers le meilleur défenseur de cette cuvée, le Canadien Bowen Byram. L’arrière gaucher a le potentiel de devenir un quart-arrière pour une équipe de la LNH et il comblera une lacune importante chez les Wings.

7. Sabres de Buffalo

Kirby Dach | Centre I Saskatoon (WHL)

Statistiques 2018-2019 : 62 matchs, 25 buts, 48 passes, 73 points

Un centre droitier de 6 pi 4 po et 198 lb qui a récolté 73 points en 62 matchs la saison dernière à Saskatoon, Dach viendra compléter un alignement offensif déjà fort bien nanti à Buffalo, mené par les Jack Eichel, Sam Reinhart, Jeff Skinner, etc. Une éclosion souhaitée et probable de Casey Mittelstadt et l’arrivée de Dach feront des Sabres une machine offensive. Et ça, c’est sans compter la présence de Rasmus Dahlin à la ligne bleue !

8. Oilers d’Edmonton

Trevor Zegras | Centre I Programme M18 (USHL)

Statistiques 2018-2019 : 55 matchs, 26 buts, 52 passes, 78 points

Chose incroyable, les Oilers d’Edmonton manquent encore de profondeur à l’attaque ! L’attaquant américain Trevor Zegras a joué dans l’ombre de Jack Hughes cette année et ne reçoit peut-être pas tout le crédit qu’il mérite. Ses habiletés individuelles et sa vision du jeu se situent clairement dans la catégorie élite et il pourrait fort bien devenir l’un des joueurs les plus productifs de ce repêchage sur le plan offensif.

9. Ducks d’Anaheim

Peyton Krebs | Centre I Kootenay (WHL)

Statistiques 2018-2019 : 64 matchs, 19 buts, 49 passes, 68 points

L’attaque des Ducks vieillit et du sang neuf sera nécessaire plus tôt que tard. En Peyton Krebs, les Ducks mettront la main sur un joueur de centre qui peut tout faire sur la patinoire. Le fait qu’il ait passé la saison avec l’une des pires équipes de la Ligue canadienne de hockey n’a pas aidé sa production offensive, mais il a tout de même récolté 68 points en 64 matchs. Le Championnat mondial des moins de 18 ans sera probablement la meilleure vitrine pour Krebs, afin de montrer ce qu’il peut faire lorsqu’il est bien entouré.

10. Canucks de Vancouver

Matthew Boldy | Ailier gauche I Programme M18 (USHL)

Statistiques 2018-2019 : 57 matchs, 30 buts, 39 passes, 69 points

L’avenir est rose à Vancouver, avouons-le. Les Elias Pettersson, Brock Boeser, Bo Horvat et Quinn Hughes rendront cette formation aussi excitante que redoutable dans un avenir plus que rapproché. Devant leurs partisans au Rogers Arena, les Canucks ajouteront cette fois un ailier polyvalent à leur banque d’espoir.

À 6 pi 2 po et 187 lb, Boldy a été comparé à Marian Hossa par son entraîneur avec l’équipe américaine des moins de 18 ans.

11. Flyers de Philadelphie

Cole Caufield | Ailier droit I Programme M18 (USHL)

Statistiques 2018-2019 : 57 matchs, 58 buts, 24 passes, 82 points

Si c’était à refaire, choisiriez-vous Alex DeBrincat en première ronde ? Poser la question, c’est y répondre ! Cole Caufield est probablement le DeBrincat de ce repêchage. Petit ailier de 5 pi 7 po et 157 lb, l’Américain est un marqueur de but naturel, lui qui en a inscrit 58 en 57 matchs cette saison avec le programme américain des moins de 18 ans. Dans une époque où de plus en plus de petits joueurs connaissent du succès, il n’y a aucune raison d’avoir peur pour les Flyers au 11e rang.

12. Wild du Minnesota

Philip Broberg | Défenseur I AIK (Allsvenskan, Suède)

 

Statistiques 2018-2019 : 41 matchs, 2 buts, 7 passes, 9 points

Broberg est un espoir intrigant. À 6 pi 3 po et 203 lb, le défenseur gaucher patine comme le vent, est mobile et possède une intelligence de hockey au-dessus de la moyenne. Le Wild profitera assurément de la venue de ce genre de défenseur dans les années à venir puisque Ryan Suter ne rajeunit pas et la banque d’espoirs du Wild à la position de défenseur est plutôt mince. Reste maintenant à savoir si Broberg a le potentiel offensif qui vient avec ses qualités athlétiques.

13. Panthers de la Floride

Victor Soderstrom | Défenseur I Brynas (SHL)

 

Statistiques 2018-2019 : 44 matchs, 4 buts, 3 passes, 7 points

Soderstrom a connu une bonne première saison dans la SHL, la meilleure ligue de Suède. Avec Brynas, le défenseur droitier de 18 ans a non seulement obtenu son poste régulier à la ligne bleue, mais il a également obtenu du temps sur l’avantage numérique. À 5 pi 11 po et 176 lb, Soderstrom est un défenseur «nouveau genre» qui se démarque par sa mobilité sur patin, son intelligence au hockey et sa capacité à relancer l’attaque de façon efficace.

14. Coyotes de l’Arizona

Thomas Harley | Défenseur I Mississauga (OHL)

 

Statistiques 2018-2019 : 68 matchs, 11 buts, 47 passes, 58 points

Harley a fait partie des joueurs qui ont le plus augmenté leur cote au cours des derniers mois. Né le 19 août 2001, il fait partie des plus jeunes joueurs de cette cuvée et sa courbe de progression est en constante croissance. Il est passé de 15 points en 62 matchs en 2017-2018 à 58 en 68 matchs cette saison. Sa fluidité sur patin est un atout de taille qui lui permet d’appuyer l’attaque et de se sortir du pétrin défensivement.

15. Canadien de Montréal

Cam York | Défenseur I Programme M18 (USHL)

 

Statistiques 2018-2019 : 56 matchs, 10 buts, 44 passes, 54 points

Quoi ? Un défenseur gaucher avec le Canadien ? Même si Marc Bergevin a répété lors de son bilan de fin de saison que l’équipe allait sélectionner le meilleur joueur disponible au 15e rang, et ce, peu importe la décision, parions que s’il a le choix entre un défenseur gaucher et un joueur d’une autre position à ce rang, il sera tenté de choisir l’arrière. York serait un excellent candidat pour le Canadien. L’Américain a été le quart-arrière de son équipe.