Séries LNH 2019

Reaves compare Thornton à un grand-père malvoyant

Publié | Mis à jour

L’homme fort Ryan Reaves s’est moqué de Joe Thornton en le dépeignant comme un grand-père malvoyant, au lendemain du troisième match de la série opposant les Golden Knights de Vegas aux Sharks de San Jose.

Reaves tournait ainsi en dérision des propos du vétéran des Sharks, qui a défendu son coup porté dimanche soir à l’endroit de Tomas Nosek.

Thornton, qui a finalement écopé d'une suspension d'un match pour son geste, a indiqué, avant de recevoir sa sanction, qu’il pensait honnêtement avoir à peine touché Nosek. «Je crois que mon fils me frappe comme ça six fois par jour», a-t-il ajouté.

Des commentaires qui ont poussé Reaves à exprimer de sérieux doutes au sujet de la vue de l’homme de 39 ans.

«J’ai un ami avec un grand-père qui éprouve le même problème, a-t-il lancé. Il ne peut pas voir très bien, car il vieillit. Il a besoin de lunettes. S’il est suspendu, il aura beaucoup de misère à regarder [le match] depuis la galerie de presse.»

C’est Thornton qui avait lancé les hostilités après la défaite de 6-3 des siens, dimanche soir, en ironisant sur la bagarre que le robuste attaquant a livrée à Evander Kane : «C’était difficile de voir Ryan tomber de la sorte contre un marqueur de 30 buts. Meilleure chance la prochaine fois, espérons-le.»