Tiger Woods

Photo : Tiger Woods Crédit : AFP

Golf

Le retour de Tiger Woods en cinq temps

Publié | Mis à jour

L’impressionnant retour de Tiger Woods à la compétition en 2018 a culminé avec une victoire inespérée dimanche au Tournoi des Maîtres. Avant ce 15e sacre en tournoi majeur, le «Tigre» avait déjà offert plusieurs beaux moments à ses partisans. En voici cinq.

11 mars 2018 : deuxième au Championnat Valspar

À son quatrième tournoi en 2018, Woods a enfin montré les dents, au plus grand plaisir des amateurs de golf. Deuxième après trois rondes, l’ancien numéro un mondial est passé à un cheveu de forcer la prolongation au Championnat Valspar. Il a toutefois raté son roulé pour un oiselet au 18e tour, permettant ainsi à l’Anglais Paul Casey de l’emporter.

22 juillet 2018 : sixième à l’Omnium britannique

Woods semblait en voie de remporter un premier majeur depuis 2008 lors de la dernière présentation de l’Omnium britannique, en Écosse. Seul au sommet après neuf trous en dernière ronde, il a toutefois connu quelques ennuis et a dû se contenter du sixième rang.

12 août 2018 : deuxième au Championnat de la PGA

Woods a encore fait rêver ses partisans au Championnat de la PGA en jouant 64, six coups sous la normale, en dernière ronde. Cette excellente performance ne fut toutefois pas suffisante pour décrocher la victoire, qui est allée à Brooks Koepka. Sa deuxième place était toutefois un signe des choses à venir.

23 septembre 2018 : victoire au Championnat du circuit de la PGA

La disette de victoire a finalement pris fin au Championnat du circuit de la PGA. En terminant au premier rang, Woods a non seulement obtenu le 80e gain de sa carrière, mais il a surtout gagné un premier tournoi en plus de cinq ans.

23 novembre 2018 : The Match : Tiger c. Phil

Si «The Match» n’a pas été la réussite espérée, notamment à cause des problèmes pour certaines personnes qui avaient commandé l’événement à la télé à la carte, la compétition par trou opposant Woods à Phil Mickelson a fait jaser. Ce dernier a eu besoin de quatre trous de prolongation pour l’emporter et empocher la coquette somme de 9 millions $.

À lire aussi : Un des plus improbables retours de l'histoire | Les réactions fusent de partout