Crédit : AFP

F1

Doublé pour Mercedes, une 12e place pour Stroll

Publié | Mis à jour

Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix de Chine, tout juste devant son coéquipier chez Mercedes Valtteri Bottas, dimanche, tandis que le Québécois Lance Stroll a dû se contenter de la 12e place.

Bottas et Hamilton ont réussi un doublé dans chacune des trois premières courses de la saison, devenant ainsi le premier duo à réussir cet exploit depuis Williams en 1992.

De plus, Hamilton, meneur au classement des pilotes, décrochait sa 75e victoire en carrière, sa sixième en Chine. Le Britannique a aussi gagné six fois à Montréal et au Grand Prix de Hongrie.

En dépit des succès de Mercedes depuis le début de la saison, Hamilton demeure prudent.

«Je ne pense pas que notre équipe est si dominante, a-t-il affirmé au site de la F1, après la course. Je pense toutefois que notre façon de fonctionner a été la plus solide. La voiture, les arrêts aux puits, les performances en qualifications sont tous dans le 90e percentile.»

«Je suis très reconnaissant, a-t-il ajouté. L’équipe a fait un excellent travail. Je n’aurais jamais pensé que nous allions entamer la campagne avec trois doublés.»

«Panique chez Ferrari» 

Sebastian Vettel, au volant de sa Ferrari, a décroché le troisième rang grâce à des consignes d’équipe.

Au 11e tour, Ferrari a donné l’ordre à son coéquipier, Charles Leclerc, de le laisser passer. À ce moment, Vettel semblait plus rapide et possiblement en mesure de faire compétition aux Mercedes.

«Nous avons fait tout ce que nous pouvions pour ne pas trop nous faire distancer par les Mercedes, a expliqué le directeur de course chez Ferrari, Mattia Binotto. C’était notre seule chance à ce moment. Nous avons essayé et cela n’a pas marché, mais donner une chance à Sebastian était la bonne chose à faire.»

Leclerc a fini cinquième, derrière Max Verstappen (Red Bull).

 «C’est une histoire de panique qui a causé ce cafouillage chez Ferrari, a commenté l’analyste F1 de TVA Sports, Christian Tortora. Tout ça parce que très tôt dans la course, au 18e tour, Verstappen s’est arrêté pour mettre des pneus durs, qui peuvent aller jusqu’au bout du Grand Prix. Ils ont eu peur chez Ferrari et ils ont fait rentrer Vettel aussitôt. On a ensuite assisté à de belles batailles entre Vettel et Verstappen, qui ont failli se toucher plus d’une fois.»

Stroll déçu

Stroll, pour sa part, était visiblement déçu de son résultat. Il a raté le top 10 en étant devancé par Romain Grosjean (11e) et Alexander Albon (10e).

«Nous étions devant Albon avant le premier arrêt aux puits et il a finalement pris un tour d’avance sur nous en plus de terminer dans les points, a-t-il reconnu au site de son équipe. Nous avions un bon rythme sur la piste, mais il faudra revoir notre stratégie parce que je pense que nous aurions pu obtenir un point [dimanche].»

Le coéquipier de Stroll, Sergio Lopez, a créé la surprise du jour avec une huitième place.

Le prochain Grand Prix est prévu dans deux semaines à Bakou, en Azerbaïdjan.

«Rappelez-vous, c’est à cet endroit que Stroll avait obtenu son meilleur résultat l’année dernière», a souligné Tortora.