Boxe

Marie-Ève Dicaire a fait courir le «vieux loup»

Publié | Mis à jour

La Québécoise Marie-Ève Dicaire y est allée d’une belle démonstration de boxe devant la Suédoise Mikaela Lauren, hier soir au Casino de Montréal, alors qu’elle a fait parler sa technique devant la puissance de son expérimentée rivale.

Et c’est ainsi qu’elle a défendu pour la première fois son titre mondial IBF des super-mi-moyens.

«Je savais que c'était un vieux loup, qu'elle allait être rusée, qu'elle allait tenter par tous les moyens de m'amener dans son jeu à elle et que j'allais devoir rester concentrée du début à la fin», a expliqué Dicaire, ce matin, en entrevue à LCN.

À voir: Marie-Ève Dicaire reste championne

«Elle a essayé de le faire à la conférence de presse, à l'entraînement public, elle a essayé de le faire pendant le combat», a-t-elle ajouté

«Elle ne me faisait pas peur, par contre j'étais vraiment consciente que j'allais devoir rester concentrée et en pleine possession de mes moyens du début à la fin du combat.»

Et c’est bien ce que la championne de 32 ans a fait, d’autant plus qu’elle a dû redoubler de prudence assez tôt dans le combat après avoir subi une blessure au visage.

«On a dû s'ajuster énormément, parce que dès le deuxième round, j'ai été atteinte d'un coup de tête et il y a eu une coupure», a-t-elle indiqué.

«La coupure était assez grave et si le combat continuait et qu'il y avait un arrêt par le médecin, je perdais par knock-out technique, a poursuivi Dicaire. Et pour nous, ce n'était pas un scénario envisageable, donc on a dû faire un combat très stratégique du début à la fin dans lequel je me devais de remporter les rounds sans prendre de chance, parce qu'un coup de poing aurait pu ouvrir la plaie et à ce moment-là, ça aurait été dramatique.»

«Je dois dire que la technique et la vitesse ont vraiment été la clé pour remporter ce combat-là», a résumé Dicaire.

Des combats d’envergure

Cette victoire contre une ancienne championne représente une excellente carte de visite pour la Québécoise, pour qui la suite des choses s’annonce intéressante. L’entourage de la boxeuse ne lui a cependant pas trop de détails sur ce qui s’en venait de façon à la laisser se concentrer à 100% sur sa préparation pour le combat d’hier.

«Tout le monde semble au courant de la suite des choses, mais moi, je pense que je vais l'apprendre en même temps que vous, a-t-elle dit en rigolant. Peu importe ce qui sera devant moi, je vais relever le défi.»

Le défi, d’ailleurs, devrait être considérable.

«Ma victoire contre Mikaela Lauren était une belle façon de me propulser sur la scène internationale, les adversaires notoires vont faire la ligne et peut-être qu'on mettra la main sur une nouvelle ceinture, qui sait!»

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.