HKO-HKN-SPO-CAROLINA-HURRICANES-V-WASHINGTON-CAPITALS---GAME-ONE

Crédit : AFP

Séries LNH 2019

«On ne peut rester frustrés» - Brind'Amour

Publié | Mis à jour

Les Hurricanes de la Caroline ont contrôlé le jeu durant une bonne partie du premier match de leur série contre les Capitals de Washington, jeudi, mais s’ils souhaitent avoir la moindre chance de surprendre les champions en titre de la coupe Stanley, ils devront s’éloigner du banc des pénalités.

À lire aussi

La troupe de l’entraîneur-chef Rod Brind’Amour en a d’ailleurs été incapable durant la rencontre inaugurale du quart de finale de l’Association de l’Est et cela lui a coûté deux buts en période médiane, et ultimement, la partie qui s’est conclue par une défaite de 4 à 2.

Aussi, le jeune Andrei Svechnikov a connu une soirée en demi-teinte. Il a écopé d’une punition en zone offensive, mais a permis aux siens de revenir dans le coup avec un doublé au troisième tiers. Pour cette raison, Brind’Amour ne semble pas préoccupé par la recrue de 19 ans.

«Certes, il a éprouvé des ennuis pendant deux périodes et je ne sais pas pourquoi. Cependant, il a continué de jouer et il a été capable de nous ramener dans le match. C’est très bon pour lui, surtout qu’il était au bon niveau, particulièrement en troisième. Il a réalisé un grand pas, selon moi», a déclaré le pilote au quotidien "The News & Observer".

«Le scénario aurait été différent si notre infériorité numérique avait été plus efficace au départ et si nous avions été plus vigilants, moi compris. Mais il faut donner le crédit aux gars qui sont revenus pour rendre les choses intéressantes», a de son côté expliqué le vétéran Jordan Staal.

Garder la tête haute

Malgré leur revers, les «Canes» ont bon espoir de renouer avec le succès à l’occasion du deuxième duel prévu samedi après-midi à Washington. Il n’en manquait pas beaucoup pour l’emporter jeudi.

«Les gars sont très déçus, car ils ont travaillé fort et je ne les blâmerai pas pour leur effort. L’exécution n’était pas la meilleure et il y en a quelques-uns qui devront offrir une performance supérieure pour qu’on puisse avoir une chance de vaincre cette formation. En même temps, c’est très positif de constater qu’on a obtenu une occasion de gagner même si nous n’étions pas à notre mieux», a mentionné Brind’Amour.

«Nous savons qu’on ne peut rester frustrés contre cette équipe. Elle prône un style défensif serré et ne concède pas beaucoup d’opportunités. [...] Mais on peut bâtir à partir de cette rencontre», a affirmé Staal.