Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QU

LHJMQ

Olivier Garneau propulse l’Océanic

Publié | Mis à jour

Olivier Garneau a touché le fond du filet deux fois et l’Océanic de Rimouski a battu les Screaming Eagles du Cap-Breton 5 à 2, jeudi soir, au Centre 200.

En vertu de ce gain, les hommes de Serges Beausoleil ont maintenant l’avance 3 à 1 dans cette série de deuxième tour de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Garneau a amorcé sa productive soirée en début de première période. Il a ainsi permis aux siens de mieux respirer, car ceux-ci ont complètement été dominés lors du premier vingt. En effet, les favoris de la foule ont décoché 13 lancers contre seulement trois pour l’Océanic.

Les vainqueurs ont également été inspirés par Colten Ellis, qui a été spectaculaire à plusieurs reprises dans cet engagement. Le gardien de 18 ans a réservé son meilleur arrêt à Derek Gentile, qui s’était retrouvé seul devant lui.

En deuxième période, les Screaming Eagles ont réussi à percer la muraille Ellis, quand Shaw Boudrias l’a finalement battu lors d’un avantage numérique. Il s’agissait d’un premier but accordé par le natif de la Nouvelle-Écosse en plus de 92 minutes de jeu.

Les réjouissances ont été de courte durée pour le Cap-Breton, puisque Garneau a récidivé quelques secondes après la réussite de Boudrias. Sur ce but, Alexis Lafrenière a obtenu son 15e point des séries éliminatoires.

D’Artagnan Joly, Jeffrey Durocher et Cédric Paré ont inscrit les buts d’assurance lors du troisième tiers et Charle-Edouard D’Astous a fini sa joute avec une récolte de trois mentions d’aide.

Kyle Havlena a fait scintiller la lumière rouge dans la dernière minute de jeu pour les perdants.

Devant la cage des Screaming Eagles, Kevin Mandolese a fait face à 31 lancers, tandis qu’Ellis a finalement repoussé 22 tirs dans la victoire.

Le Cap-Breton tentera d’éviter l’élimination lors du cinquième affrontement de cette série. Les deux formations ont rendez-vous vendredi soir, à Sydney.