Crédit : Joël Lemay / Agence QMI

Alouettes

Alouettes: Clifford Starke confirme ses intentions

Publié | Mis à jour

L’homme d’affaires montréalais Clifford Starke a confirmé jeudi son intention d’acheter les Alouettes et il semble le favori dans la course à l’obtention de la concession en difficulté de la Ligue canadienne de football (LCF).

Dans un communiqué émis en avant-midi, Starke a été très clair quant à son désir de relancer le club. Selon le site 3downnation.com, il est appuyé par le conseiller Brad Smith, le fils de l’ancien président des de l'équipe Larry Smith.

«En cette période d’incertitude concernant le futur des Alouettes, j’aimerais annoncer formellement mon intention d’effectuer les démarches nécessaires pour acheter l’équipe, peu importe lesquelles, en respectant le processus imposé par la LCF. Mon souhait est de ramener la coupe Grey là où elle devrait être, c’est-à-dire Montréal», a-t-il déclaré.

«Ayant grandi à Montréal, j’ai été privilégié de vivre une expérience de niveau supérieur durant les jours glorieux des Alouettes. [...] J’ai pu constater durant mes années de formation la puissance de l’organisation, non seulement à l’intérieur du stade, mais aussi au sein de la communauté et du Québec», a-t-il poursuivi, rappelant le défilé des champions de la coupe Grey de 2002, auquel plusieurs milliers de gens avaient assisté.

Confiance à retrouver

L’homme de 35 ans a confiance de revoir le public remplir le Stade Percival-Molson.

«Comme partisan, je ne veux que le meilleur pour l’équipe et sa base de partisans. En affaires, mes partenaires et moi avons obtenu du succès dans divers dossiers et notre passé prouve que nous possédons l’expertise requise pour stabiliser cette concession et amorcer la reconstruction menant à la mise en place d’une formation digne d’un championnat», a commenté le président et chef de la direction de la firme Hampstead Private Capital.

Les Alouettes ont été la propriété de la famille Wetenhall à partir de 1997. Depuis les quatre dernières campagnes, ils ont conservé une fiche de 21-51, ratant les matchs éliminatoires à chaque occasion.