Boxe

Un choc intrigant entre Dicaire et Lauren

Publié | Mis à jour

La boxeuse Marie-Ève Dicaire entreprendra la défense de son titre IBF, samedi, contre la Suédoise Mikaela Lauren dans un combat qui risque d'opposer technique et puissance.

«Depuis le début de ma carrière, je suis toujours prête à faire la limite. Mon but, c'est de gagner round par round et de rester dans mon plan de match», a expliqué l’athlète de Saint-Eustache lors d’une séance d’entraînement publique, mardi.

Dicaire compte 14 victoires chez les pros, mais n’est jamais parvenue à mettre une adversaire K.-O. et Mikaela Lauren compte bien en profiter, ce samedi au Casino de Montréal.

«Elle a disputé plusieurs combats, mais elle n’a pas de puissance. Elle ne s’est jamais battue contre une championne. Elle risque d’avoir des surprises contre la boxeuse forte et expérimentée que je suis», a précisé la Suédoise de 43 ans.

Celle qui a déjà fait partie de l’équipe nationale de nage dans son pays n’a pas boxé depuis juin dernier, contrairement à Dicaire qui disputera un neuvième combat en deux ans.

«C’est une longue pause, mais je crois que c’est à mon avantage. Je suis affamée et j’ai hâte de retourner dans le ring, a expliqué Lauren. J’ai fait beaucoup de musculation dans la dernière année, alors je suis encore plus forte.»

Aucune pression

Dicaire en sera à une première défense de son titre IBF obtenu contre Chris Namus en décembre dernier à Québec. Elle a bon espoir de pouvoir demeurer au sommet.

«Je n'ai pas quelque chose à perdre. J'ai juste de la crédibilité à aller gagner et chercher. Je pense que ce combat-là peut définitivement me propulser sur la scène internationale, a-t-elle dit.

«Je compte bien mettre les pendules à l'heure et montrer le règne que je veux avoir en tant que championne du monde.»

Voyez le reportage de Jean-Michel Bourque dans la vidéo ci-dessus.