LNH

LNH: ils ont inscrit un tour du chapeau à leur 1er match

Publié | Mis à jour

Le jeune attaquant des Canadiens de Montréal Ryan Poehling a réussi un tour du chapeau à son premier match dans la LNH, samedi soir, face aux Maple Leafs de Toronto.

Ainsi, l’Américain est devenu seulement le cinquième joueur de l’ère moderne de la LNH à réussir pareil exploit. De plus, quatre autres joueurs ont également réussi ce fait d’armes avant la saison 1943-1944, dont trois lors de la première journée d’activités de l’histoire de la LNH, le 19 décembre 1917.

À LIRE AUSSI:

Ère moderne de la LNH (1943-1944 et après)

Ryan Poehling, Canadiens de Montréal (6 avril 2019)

Poehling a électrisé le Centre Bell lors du dernier match de la saison des Canadiens; une victoire de 6-5 en tirs de barrage face aux Maple Leafs. Le jeune Américain de 20 ans avait accepté le 31 mars dernier un pacte d’entrée de trois ans avec le CH.

Poehling a non seulement réussi un tour du chapeau, mais a aussi marqué le but qui a fait la différence lors de la fusillade.

Auston Matthews, Maple Leafs de Toronto (12 octobre 2016)

Matthews venait d’être le premier choix au total du repêchage de 2016 et était la pièce centrale de la reconstruction des Leafs. Une tonne de pression était ainsi sur ses épaules.

L’Américain a répondu de brillante façon en marquant quatre buts face aux Sénateurs d’Ottawa lors du premier match de la saison de son équipe.

Depuis, Matthews n’a toujours pas ralenti.

Derek Stepan, Rangers de New York (9 octobre 2010)

Stepan, alors avec les Rangers, a marqué son premier but en milieu de première période avant d’enchaîner avec deux filets en un peu plus de trois minutes en fin de deuxième engagement.

Les Rangers s’étaient imposés 6-3 face aux Sabres de Buffalo.

Fabian Brunnstrom, Stars de Dallas (15 octobre 2008)

Brunnstrom s'était amené en Amérique du Nord avec l’étiquette de «meilleur joueur à ne pas évoluer dans la LNH».

Il a répondu de brillante façon en réussissant un tour du chapeau au troisième match de l’équipe en 2008-2009 face aux Predators de Nashville.

Mais le reste de sa carrière dans la LNH n’a pas été aussi extraordinaire, n’amassant que 41 points en 104 matchs avec les Stars et les Red Wings de Detroit entre 2008-2009 et 2011-2012.

Réal Cloutier, Nordiques de Québec (10 octobre 1979)

Il s’agissait peut-être du premier match de Cloutier dans la LNH – et le premier des Nordiques dans la LNH –, mais le Québécois avait évolué pendant cinq saisons dans l’Association mondiale de hockey auparavant

Peu importe, Cloutier a réussi les trois buts des siens dans un revers de 5-3 des Nordiques face aux défunts Flames d’Atlanta.

Avant 1943-1944

  • Alex Smart, Canadiens de Montréal (14 janvier 1943)
  • Joe Malone (Canadiens de Montréal), Harry Hyland (Wanderers de Montréal), Reg Noble (Arenas de Toronto) (19 décembre 1917)