LNH

Le Lightning égale les Red Wings de 1995-1996

Publié | Mis à jour

Le Lightning de Tampa Bay a savouré son 62e triomphe de la campagne en disposant des Bruins de Boston au compte de 6 à 3, samedi au TD Garden, égalant ainsi la marque du plus grand nombre de victoires en une saison établie par les Red Wings de Detroit de 1995-1996.

Gagnante du trophée des Présidents, la formation floridienne a conclu le calendrier régulier avec une fiche de 62-16-4 et 128 points. Elle a gagné trois des quatre parties de son voyage dans l’Est au cours de la semaine et aura maintenant l’avantage de la glace tout au long des séries éliminatoires.

Affrontant un club qui a choisi de reposer notamment Patrice Bergeron et Brad Marchand, le Lightning a concédé une avance de 2 à 0 au premier engagement avant de riposter avec trois filets consécutifs lors de la période médiane.

Puis, Nikita Kucherov a touché la cible au dernier vingt pour inscrire son 127e point en 2018-2019. Il a finalement surpassé le plus haut total de points récoltés par un Russe dans une saison en obtenant une mention d'aide sur le dernier but des siens.

Alexander Mogilny était l’auteur de la marque précédente en 1992-1993.

Erik Cernak, Steven Stamkos, Anthony Cirelli, Braydon Coburn et Tyler Johnson - ce dernier dans une cage abandonnée - ont également fait bouger les cordages pour les vainqueurs. Stamkos a fait scintiller la lumière rouge en infériorité numérique dans une deuxième joute d’affilée, chaque fois en échappée. Edward Pasquale a réalisé 30 arrêts.

L’entraîneur-chef du Lightning, Jon Cooper, a laissé de côté Brayden Point, Mikhail Sergachev, Cédric Paquette et Anton Stralman pour cette dernière joute de la saison régulière. De plus, Victor Hedman manquait à nouveau à l’appel.

Pour les Bruins, qui accueilleront les Maple Leafs de Toronto pour entamer les séries, David Krejci, Danton Heinen et Matt Grzelcyk ont marqué. Tuukka Rask a bloqué 16 rondelles.