Crédit : Vincent Carchietta-USA TODAY Sports

Impact

Impact: effacer le cauchemar

Publié | Mis à jour

Il y a une semaine, l’Impact de Montréal s’est fait frapper par une tornade au Kansas et a terminé son match dans un autre État. Samedi à New York, le club montréalais vise la rédemption face au New York City FC.

La rencontre sera présentée sur les ondes de TVA Sports, dès 12h30, avec l'émission d'avant-match.

Car le revers de 7-1 subi aux mains du Sporting de Kansas City, samedi dernier, est encore très frais à la mémoire de tous les membres de l’équipe.

«On est tous impatients d’essayer de commencer à effacer le cauchemar de la semaine dernière», a admis Rémi Garde.

À LIRE AUSSI:

Donc, que le Bleu-Blanc-Noir affronte le New York City FC, le FC Barcelone ou Chelsea, ça ne changerait rien à la manière dont ce match doit être abordé.

Plus intelligents

Aux yeux de Garde, son équipe doit faire preuve de plus d’intelligence dans sa façon de jouer, ce qui a fait défaut dans le Midwest.

«Il faudra être tactiquement beaucoup plus intelligents que dans le dernier match. Il faudra avoir un mental beaucoup plus fort.»

«Ça joue au ballon, mais il y a beaucoup de duels parce que le terrain est petit [au Yankee Stadium].»

Il y a une semaine, ses hommes ont perdu leurs moyens face à une équipe qui en avait plus dans le ventre et qui était plus affamée.

Rebondir

Les joueurs ont tenu une réunion plus tôt cette semaine afin de faire un peu de ménage dans tout ça.

«La petite réunion qu’on a eue a fait du bien. On ne s’est pas parlé pendant une demi-heure, on s’est juste dit ce qui n’avait pas marché. On n’était pas en mode panique», a expliqué Samuel Piette.

Le milieu de terrain estime que l’équipe doit lancer un message clair afin de mettre la déconvenue de la semaine dernière derrière elle pour de bon.

«C’est très important de bien répondre au match qui s’en vient et de rebondir de la défaite de 7 à 1.»

«Peu importe l’adversaire, on sait très bien ce qu’il faut mettre dans ce match pour bien faire. Il faut être agressif, concentré et intense pendant 90 minutes.»

Pas facile

Pendant que l’Impact s’est forgé une fiche de deux victoires et deux défaites en quatre matchs à l’étranger, le NYCFC peine à lancer sa saison, n’ayant toujours pas remporté de victoire (0-1-3).

Habituellement difficile à battre au Yankee Stadium, la formation new-yorkaise y a disputé deux matchs nuls et a sérieusement trébuché contre Toronto, il y a une semaine.

«Ils vont certainement sortir en force après avoir perdu 4 à 0 contre Toronto», a avancé Piette.

Occupant actuellement le 11e et avant-dernier rang dans l’Association Est, New York n’a marqué que deux buts à domicile en autant de rencontres.

Sans Piatti

On le sait, l’Impact devra se débrouiller sans Ignacio Piatti pour un second match d’affilée. Garde aura l’option d’employer Harry Novillo, dont le problème de passeport est réglé.

«Dans le cas de Nacho, il faut voir plus loin encore, a prévenu Garde. On est maintenant au jour le jour, Nacho va mieux, mais ce n’est pas suffisant pour qu’il s’entraîne.»

«On espère, on se croise les doigts, mais je pense que pour le match de mardi, on n’aura pas Nacho avec nous.»

En attaque, même si Maximiliano Urruti a semblé se blesser contre le Sporting, Garde a assuré que tout va bien. Mais s’il devait s’absenter, Orji Okwonkwo pourrait prendre sa place puisqu’il s’est entraîné à ce poste cette semaine.

Des précautions pour Choinière

Même s’il était en uniforme, Mathieu Choinière n’a pas été utilisé samedi dernier.

«Mathieu a ressenti une douleur musculaire, a expliqué Rémi Garde. Comme c’est un très jeune joueur qui ne se connaît pas trop, je pense qu’au début il a hésité entre fatigue, fatigue musculaire et douleur musculaire.»

«Quand c’est musculaire, on est obligé d’être prudent, surtout dans le cas d’un jeune joueur parce qu’il ne sait pas forcément comment identifier la gravité de ce qui est ressenti.»

Acquisition d’une place d’étranger

L’Impact a fait l’acquisition, vendredi, d’une place de joueur étranger pour la saison 2019 du FC Cincinnati en retour de 150 000 $.

On ne sait pas encore ce que l’équipe a l’intention de faire avec cette place, mais elle va certainement servir à embaucher un joueur dans les prochains jours ou semaines.

L’équipe pourrait recourir à un milieu offensif. Certains souhaiteraient aussi revoir Rod Fanni en défense centrale, lui qui n’a toujours pas de contrat.