LHJMQ

Un constat d’échec brutal

Un constat d’échec brutal

Mikaël Lalancette

Publié 03 avril
Mis à jour 03 avril

Il y a deux semaines, je vous demandais quelle serait la surprise du premier tour des séries dans la LHJMQ. C'était avant qu'on connaisse les affrontements.

Plusieurs, j’en suis, voyaient les Saguenéens de Chicoutimi causer une surprise lors du premier tour éliminatoire.

Les hommes de Yanick Jean ont livré une coriace bataille à l’Océanic, mais Rimouski a eu le meilleur lors des quatre parties. Malgré le balayage, près de 60% des matchs ont été joués à pointage égal entre les Sags et l'Océanic.

Encore cette année, la surprise sera venue de Moncton.

Souvenez-vous de l’an dernier: les Wildcats avaient disposé de l’Océanic dès le premier tour des séries, malgré un déficit de 31 points au classement général de la LHJMQ.

La troisième plus grosse surprise de l’histoire des séries de la LHJMQ avait laissé un goût amer à Rimouski.

Au lendemain du septième match dans le Bas-Saint-Laurent, Serge Beausoleil mettait la main sur le trophée Maurice-Filion, remis au directeur général de l’année dans le circuit Courteau.

Les Wildcats ont répété le même stratagème cette année en envoyant les favoris de leur duel, le Drakkar de Baie-Comeau, en vacances.

La troupe de Martin Bernard avait pourtant terminé 17 points devant celle de John Torchetti, qui est venu en relève de Darren Rumble en janvier dernier.

Dois-je vous rappeler que Martin Bernard est en lice pour le trophée Ron-Lapointe, remis à l’entraîneur-chef de l’année dans le circuit Courteau?

Ouch!

Le constat d’échec est brutal à Baie-Comeau.

Le meilleur pointeur du Drakkar en séries est un défenseur, Pascal Corbeil. Ses six mentions d’aide le placent au 38e rang des pointeurs en séries.

Pas étonnant que le Drakkar soit exclu du portrait éliminatoire.

Le jeu de puissance du Drakkar, le pain et le beurre de l’équipe cette année, a été réduit au silence: de 30,7% en saison régulière à 10% en séries. Seule l'Armada de Blainville-Boisbriand a fait pire au premier tour.

Je pourrais continuer comme ça longtemps, ce n’est pas le point. Le constat est le même: un échec retentissant. L'équipe n'aura vraiment plus la même allure l'an prochain. Ce sera intéressant de suivre le bilan de cette saison prometteuse qui finit beaucoup plus tôt que prévue.

Voyons le verre à moitié plein: les Wildcats ont connu une excellente série. Baie-Comeau a été battu par une bonne équipe de hockey.

Le gardien Francis Leclerc est venu hanter son ancienne équipe en brillant lors des quatre parties à Baie-Comeau, où il a été élu la première étoile les quatre matchs.

Gagner trois matchs sur quatre à Baie-Comeau en séries, fallait le faire! Les Wildcats méritent tout le crédit d'avoir disposé du Drakkar deux fois en l'espace de 48 heures au Centre Henry-Leonard.

Avec la blessure à Jordan Spence, les défenseurs Gabriel Sylvestre et Jonathan Aspirot ont été utilisés à profusion par John Torchetti.

Les deux vétérans ont connu une excellente série, tout comme Mika Cyr.

Ailleurs

Dans les autres séries qui ont nécessité des matchs ultimes, les Mooseheads de Halifax et les Tigres de Victoriaville l’ont emporté à domicile.

Les hôtes de la coupe Memorial 2019 auront eu chaud. Je voyais les Remparts gagner deux matchs dans la série, mais jamais je n’avais anticipé un début de série aussi critique pour Halifax.

Je ne sais pas si c’était la leçon qu’il fallait à la bande d’Éric Veilleux, mais elle a compris que malgré tout son talent, elle devrait travailler pour gagner en séries.

Raphaël Lavoie (13 points en 7 matchs) a été excellent: le gros attaquant des Mooseheads mérite sa première place du classement des pointeurs des séries après cette première dizaine éliminatoire.

Mention honorable à Egor Sokolov, des Screaming Eagles du Cap-Breton, qui revendique trois buts gagnants lors du premier tour des séries!

Un petit coup d'oeil des statistiques des gardiens nous montre encore une fois à quel point ils ont un rôle important en séries. Ça ne va pas changer dans les prochaines semaines.

Je vous reviens un peu plus tard cette semaine avec mes prédictions de deuxième tour.