LHJMQ

Lemieux s'en souvient comme si c'était hier

Publié | Mis à jour

S’il y a un joueur qui a pulvérisé presque tous les records de la Ligue de hockey junior du Québec (LHJMQ), c’est bien Mario Lemieux. «Le Magnifique» a connu des années de rêve dans l’uniforme des Voisins de Laval, récoltant 562 points en trois saisons chez les juniors.

De passage dans la Belle Province dans le cadre du gala des Rondelles d’Or, le légendaire attaquant des Penguins de Pittsburgh se souvient de ses débuts chez les juniors comme si c’était hier.

«Je n’oublierai jamais mon dernier match dans la LHJMQ, a expliqué Lemieux en entrevue à l'émission JiC. C’est lors de cette partie que j’ai battu le record de 130 buts marqués en une saison appartenant à Guy Lafleur, qui était mon idole de jeunesse, c’était vraiment une soirée spéciale.»

Même s’il a raflé pratiquement tous les honneurs individuels au cours de sa carrière, Lemieux se souvient davantage de son parcours à la Coupe Memorial en 1984.

«Nous avions une très bonne équipe cette année-là, a-t-il mentionné. Nous n’avons pas réussi à aller jusqu’au bout, mais nous avons tout de même réussi à soulever la Coupe du Président. C’était une saison incroyable.»

Faire le saut chez les professionnels

Personne n’était inquiet de l’avenir de Mario Lemieux une fois qu’il a été repêché par les Penguins de Pittsburgh, lui qui a dominé le Ligue nationale de hockey à sa première année.

«À Pittsburgh, j’ai fait comme ma première année dans la LHJMQ. J’ai toujours travaillé fort, même s’il y avait des moments difficiles. C’était impressionnant de jouer contre Mike Bossy et Guy Lafleur, des gars que j’ai admirés.»

Une ligue en pleine transformation

Maintenant président et copropriétaire des Penguins, Lemieux voit d’un bon œil le fait que le circuit Bettman se réoriente vers l’attaque.

«Il se marque de plus en plus de buts chaque année. C’est plus le fun pour les joueurs et les partisans de voir des gars comme Nikita Kucherov de produire autant, c’est ce que les gens veulent vraiment voir.»

À voir dans la vidéo ci-dessus.