Boxe

Lemieux et Butler: de l’intensité et rien d’autre!

Publié | Mis à jour

David Lemieux et Steven Butler attendent toujours la confirmation qu'ils vont se battre le 4 mai prochain à Las Vegas.

Qu’à cela ne tienne, les deux boxeurs doivent quand même y aller à fond de train au gymnase.

Intensité est d’ailleurs le seul mot pour décrire leur préparation physique.

Depuis plus d'un mois, Lemieux et Butler s’entraînent sous les ordres de Karim El Hlimi. Une nouvelle méthode qui semble porter ses fruits, a constaté TVA Sports. Voyez le reportage de Nancy Audet dans la vidéo ci-dessus.

«Il y a une belle progression, a noté El Hlimi. Leur niveau de concentration en état de fatigue est beaucoup plus élevé qu’avant. Ils doivent accomplir des tâches où ils doivent être à 115% et où ils doivent penser en plus. Au début, c’était plus difficile. Maintenant, on voit une grande amélioration.»

Lemieux n’a pas encore obtenu la confirmation de son combat face à John Ryder pour le titre intérimaire WBA des super-moyens. Et il a hâte que le dossier se règle... 

«Je commence à être impatient, a-t-il avoué. Je reste calme, mais je ne suis pas calme en dedans!»

Le 4 mai approche à grands pas. Il faudra être prêt quand le téléphone va finalement sonner.

Le plus gros test de Butler

Butler devrait lui aussi se retrouver sur cette prestigieuse carte mettant en vedette Canelo Alvarez et Danny Jacobs.

«Ça va être un très gros combat, certainement le plus gros de ma carrière. Ça va être tout un test. Ce n’est pas encore officialisé, mais je me prépare comme si c’était le cas», a-t-il soutenu.

La semaine dernière, Butler a obtenu une absolution conditionnelle après avoir plaidé coupable à des accusations de voies de faits simples pour des gestes commis en 2016.

Le boxeur de 23 ans ne se défile pas lorsqu’on lui demande ce qu'il a appris de cette histoire.

«J'ai fait beaucoup d'erreurs dans ma vie. Ce n'est pas parce que je me concentre sur mon présent et mon futur que ça pardonne mon passé. J'essaie de m’améliorer tous les jours pour devenir un meilleur être humain. Je veux montrer l’exemple aux jeunes que tu peux réussir même si tu as fait une erreur, que ce n'est pas la fin.»

À Las Vegas, il aura une chance en or de se faire connaître. Et il compte bien en profiter.