Impact

Le positivisme revient chez l'Impact

Publié | Mis à jour

Après quelques jours difficiles au Centre Nutrilait, le positivisme commence à se faire sentir à nouveau.

La bonne humeur semble bel et bien de retour chez les joueurs de l’Impact de Montréal, a-t-on constaté à la séance d’entraînement de mercredi.

«Nous avons eu un bon entraînement aujourd’hui. Ça fait du bien!», a d’ailleurs lancé le milieu de terrain Micheal Azira à l’issue de celui-ci.

La cinglante défaite de 7-1 subie contre le Sporting de Kansas City, samedi, a été particulièrement difficile à accepter pour le défenseur Zakaria Diallo qui, sous le coup d’une suspension, a dû regarder le massacre à la télévision.

«Ça m’a fait mal, a-t-il soutenu. J’ai regardé ça de chez moi, mais c’était comme si j’étais avec eux. J’ai vécu ça très mal comme tous les autres joueurs. Maintenant, c’est du passé. Il ne faut pas que ça se reproduise.»

Les joueurs assurent avoir maintenant l’esprit ailleurs. Il leur reste deux matchs à disputer sur la route avant d’enfin retrouver le Stade Saputo.

Aux leaders de se lever!

Mercredi, l’entraîneur-chef Rémi Garde y est allé d’un discours engageant qui semble avoir frappé en plein dans le mille.

«Le "coach" voit ça avec du recul. Il sait que la dernière défaite a fait mal mentalement, a souligné Diallo. Son rôle est d’apporter le maximum de confiance dans le groupe en vue du match de samedi à New York. On veut passer de zéros à héros.»

En plus de Garde, les joueurs eux-mêmes ont tenu une rencontre d’équipe au cours de laquelle ils ont mis les choses au clair ensemble.

«Rémi nous dit quoi faire, mais ultimement, la décision nous appartient, a indiqué Azira. En tant que groupe, nous savons que nous formons une meilleure équipe que ce qu’on a vu la semaine dernière.»

«C’est important que les leaders de l’équipe remontent le moral des joueurs», a mentionné Diallo.

Puisque certains membres de l’effectif manquaient à l’appel mercredi, nous aurons une meilleure idée jeudi de l’identité du joueur qui remplacera Nacho Piatti contre NYCFC.

(Voyez le reportage de Nicolas A Martineau dans la vidéo ci-dessus)