Les Partants

«Ils seront à leur mieux» - Lars Eller

Publié | Mis à jour

La rencontre de jeudi entre les Canadiens de Montréal et les Capitals de Washington revêtira une signification particulière pour l’attaquant de la formation de la capitale américaine Lars Eller.

Tout d’abord, Eller et ses «Caps» voudront bien sûr obtenir les deux points disponibles pour s’assurer du championnat de la section Métropolitaine. De plus, Eller affrontera certains de ses anciens coéquipiers avec le Tricolore dans un duel de «vie ou de mort» pour le CH.

Effectivement, une victoire du CH pourrait garder l’espoir d’une participation aux prochaines séries éliminatoires bien en vie alors qu’une défaite pourrait pratiquement les empêcher de prendre part à la prochaine danse du printemps.

«Les Canadiens joueront le tout pour le tout, alors je m’attends à ce qu’ils disputent leur meilleur hockey, a souligné Eller, mercredi, lors de l’émission Les Partants sur les ondes de TVA Sports. Cette partie veut dire beaucoup pour nous également. Nous voulons les deux points et rester au sommet de notre section.

«J’aime que cette partie veuille dire quelque chose. Personnellement, je n’aime pas les matchs où il n’y a pas d’enjeu. C’est difficile de ressentir les bonnes émotions lors de ces rencontres. [...] Je pense que les Canadiens seront à leur mieux puisqu’ils doivent absolument l’emporter.»

Eller et le reste des joueurs des Capitals ont dû s’ajuster en début de saison après avoir remporté la coupe Stanley en 2018 et subi un changement d’entraîneur, alors que Barry Trotz a pris la direction de New York et remplacé par Todd Reirden.

«La transition s’est effectuée sans trop d’efforts, a confié Eller. Todd a une personnalité différente de Barry Trotz. Mais le système était le même pour nous.

«[...] C’est une équipe avec des joueurs expérimentés. Ils ont passé à travers beaucoup de choses. Avec des joueurs comme Ovechkin, Backstrom, Kuznetsov, de voir comment ils font les choses chaque jour a été d’une grande aide. J’ai appris beaucoup depuis deux ans et demi. Et avoir plus de liberté dans le système aide également un peu.»

À voir dans la vidéo ci-dessus.


Réécoutez Les Partants quand vous le voulez sur QUB Radio