Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens

Les Canadiens peuvent-ils encore surprendre?

Les Canadiens peuvent-ils encore surprendre?

Félix Séguin

Publié 02 avril
Mis à jour 02 avril

En septembre dernier, il y avait du sarcasme et de la raillerie lorsqu’il était question des Canadiens de Montréal.

Les interrogations et les inquiétudes étaient nombreuses:

  • Quel sera l’impact de l’absence de Shea Weber qui était alors blessé?
  • Est-ce que Carey Price rebondira?
  • Est-ce que Jesperi Kotkaniemi passera toute la saison à Montréal?
  • Est-ce que Max Domi peut faire mieux qu’Alex Galchenyuk?
  • S’il n’a pas joué pour Vegas en finale, pourquoi Tomas Tatar peut-il aider le CH?
  • Quels joueurs marqueront les buts?
  • Est-ce que l’équipe doit finir au dernier rang afin d’obtenir le premier choix au repêchage?

Au fur et à mesure que la saison a progressé, nous avons obtenu les réponses à ces questions:

  • L’équipe a conservé une fiche de 11-8-5 en l’absence de Weber.
  • Price est de retour parmi l’élite de la LNH.
  • Kotkaniemi a joué 96% des matchs de l’équipe.
  • Domi a fait oublier Galchenyuk et il est même devenu le premier joueur des Canadiens, depuis la saison 2009-10, à récolter 70 points en une saison.
  • Tatar a plus de buts et de points que Pacioretty.
  • Domi, Tatar, Gallagher, Phillip Danault, Jeff Petry et Andrew Shaw connaissent la meilleure saison offensive de leur carrière.
  • Et avec 3 matchs à jouer, l’équipe est toujours dans la course pour une place en séries.

Aussi.

Du 19 au 27 novembre, l’équipe a perdu cinq matchs de suite (0-3-2) et on pensait que c’était le début de la fin. Le CH a répondu avec six victoires dans les huit matchs suivants (6-2-0).

On jugeait déterminante la séquence de six matchs à l’étranger durant la période des Fêtes. La troupe de Claude Julien a conservé un dossier de quatre victoires et deux défaites (4-2-0).

Le Tricolore a disputé 11 matchs en 17 jours avant la pause du match des étoiles. L’équipe est parvenue à gagner sept rencontres.

Après la défaite du 16 mars contre les Blackhawks, on pensait que les Canadiens avaient abdiqué. Ils ont répondu avec trois gains de suite.

Il y a eu la difficile défaite contre les Blue Jackets la semaine dernière. Le Tricolore a rebondi avec une victoire convaincante contre les Jets à Winnipeg.

Et là, avec trois matchs à jouer, les Canadiens cognent à la porte des séries. La réalité joue contre les Montréalais.

Ils accusent un point de retard et ils n’ont pas le principal bris d’égalité soit celui des victoires acquises en temps réglementaire et en prolongation.

Est-ce que l’équipe peut encore surprendre?