Canadiens

Poehling et Primeau sont là pour apprendre

Publié | Mis à jour

C’est avec modestie que les espoirs universitaires américains Ryan Poehling et Cayden Primeau entament leur carrière professionnelle dans l’organisation des Canadiens de Montréal.

En conférence téléphonique, lundi, Poehling, qui se rapportera au grand club, et Primeau, qui terminera la saison avec le Rocket de Laval, ont affirmé qu’ils s’amenaient avant tout pour apprendre dans leur nouvel environnement.

«Je ne m’attends à rien, a dit Poehling depuis Minneapolis, au Minnesota, en parlant de possiblement mettre l’uniforme du Tricolore d’ici la fin de la saison. Je vais baisser la tête et travailler fort. Je compte en apprendre en côtoyant les gars, voir comment ils se comportent.»

Plus tôt lundi, le directeur général Marc Bergevin avait mentionné que le premier choix du CH en 2017 ne serait assurément pas de la formation du Canadien contre le Lightning de Tampa Bay mardi soir au Centre Bell. Il serait également surprenant que le joueur de centre de 20 ans fasse ses débuts dans la Ligue nationale de hockey lors des deux dernières rencontres du calendrier régulier du Tricolore cette semaine. Le produit de l’Université St. Cloud se dit prêt, même s’il a violemment heurté la bande tête première pendant une rencontre universitaire le 22 mars dernier.

«Je me sens bien. J’ai passé avec succès le protocole pour les commotions cérébrales, a-t-il dit. J’ai encore des douleurs au cou et au dos, mais rien de sérieux.»

Il estime qu’il gagnera énormément en expérience avec le Bleu-Blanc-Rouge, notamment pour la préparation hors-glace.

«C’est arrivé vraiment rapidement, a-t-il précisé pour expliquer sa décision de rejoindre le Canadien à la suite de l’élimination hâtive de son club qui était favori pour rafler les grands honneurs du hockey universitaire américain. Je n’ai pas eu tellement le temps d’y penser durant la saison.»

Le Canadien est cependant resté en contact constant avec lui durant toute la campagne.

«L’organisation a été bonne de ne pas me mettre de pression concernant mon avenir. Des membres du Canadien venaient me voir 2-3 fois par mois. Ce n’est pas juste ma décision, mais leur décision à eux aussi», a-t-il mentionné en parlant des discussions qui ont mené à son arrivée à Montréal.

Primeau reçoit des conseils de son père

Fils de l’ancien joueur de la Ligue nationale Keith Primeau, le gardien Cayden Primeau a reçu les conseils de son père avant d’écourter sa brillante carrière de deux saisons à l’Université Northeastern.

«C’était colossal d’avoir son point de vue. Il m’a parlé du volet professionnel, a dit le jeune de 19 ans depuis Boston. Je me sens prêt pour la prochaine étape.»

L’entraîneur-chef du Rocket, Joel Bouchard, a mentionné lundi qu’il ne prévoyait pas avoir recours au gardien américain au cours des six dernières parties de son club d’ici la fin du calendrier régulier. Il sera à Laval pour apprendre, faire connaissance avec l’équipe d’entraîneurs et se familiariser avec la vie des professionnels.

Il devrait s’entraîner avec ses nouveaux coéquipiers mercredi.