LHJMQ

Les Remparts joueront un match ultime

Publié | Mis à jour

À la limite! Les Remparts de Québec ont raté l’occasion d’en finir en six rencontres avec les Mooseheads de Halifax en encaissant un revers de 6-1 sur la patinoire du Scotiabank Centre, lundi soir, si bien que les deux équipes se retrouveront mardi soir au même endroit à l’occasion d’un septième et ultime match dans cette série huitième de finale.

C’est donc dire que les Remparts seront impliqués dans une partie décisive du premier tour pour un deuxième printemps de suite.

L’an passé, alors dirigés par Philippe Boucher, les «Diables rouges» avaient été envoyés en vacances par les Islanders de Charlottetown. Ils tenteront de nouveau mardi soir de passer au deuxième tour pour la première fois depuis 2015.

En l’emportant, les hôtes du prochain tournoi de la coupe Memorial ont évité le scénario cauchemardesque de tomber en congé forcé pendant 45 jours.

Aucun club dans l’histoire de la LHJMQ choisi pour recevoir la grand-messe du hockey junior canadien n’a d’ailleurs subi cet affront.

Morand, but gagnant

Malgré un nombre de tirs supérieurs à celui des Remparts, les Mooseheads n’ont pas menacé souvent en deuxième période jusqu’au but d’Antoine Morand, bien placé près du filet, qui leur a redonné les devants.

La reprise vidéo a été nécessaire pour confirmer le but de l’espoir des Ducks d’Anaheim puisque Patrick Roy était convaincu que celui-ci avait poussé le disque avec son patin.

L’annonce de l’arbitre n’a pas atténué ses doutes et il s’est mis en colère derrière le banc pendant que la foule se faisait de plus en plus bruyante pour le tourner en dérision.

Il y a longtemps que l’on avait vu le «33» aussi émotif, lui qui s’est assagi depuis son retour.

En retard 4-1 au troisième tiers, Québec a tenté le tout pour le tout avec moins de 10 minutes à faire en retirant le gardien Kyle Jessiman, venu en renfort au partant Carmine-Anthony Pagliarulo, mais Raphaël Lavoie a cloué le cercueil des visiteurs en marquant dans la cage abandonnée.