JiC

Alouettes : de la pression de la communauté anglophone?

Publié | Mis à jour

La Ligue canadienne de football pourrait bientôt prendre en tutelle la concession des Alouettes de Montréal pendant que le processus de vente s’enclenche.

Selon l’animateur Jean-Charles Lajoie, trois groupes sont dans la course pour faire l’acquisition de l’équipe. Le troisième consortium sera bientôt identifié.

«Il y a quelques étapes à franchir encore. Une pourrait même être franchie dans les prochaines heures ou les prochains jours. Plus raisonnablement, avant la fin de la semaine en cours», a-t-il révélé à l’émission «JiC», sur les ondes de TVA Sports, lundi.

Un groupe d’acheteurs duquel fait partie l’ex-joueur des «Moineaux» Éric Lapointe est mêlé de façon persistante  aux rumeurs de vente, mais un obstacle nuit au collectif.

D’après les informations obtenues par Jean-Charles Lajoie, les commanditaires principaux de l’équipe souhaiteraient que l’organisation soit entre les mains d’intérêts locaux, à condition qu’ils soient anglophones.

«Du côté de la communauté anglophone, on ne verrait pas d’un bon œil la venue d’un groupe de propriétaires dirigé par des Montréalais francophones.

«C’est ce qui mettrait le groupe d’Éric Lapointe dans le trouble.»

Selon Jean-Charles Lajoie, le dossier serait bientôt réglé. L’équipe dispute son premier match de la saison le 14 juin prochain contre les Eskimos d’Edmonton.

Écoutez l’éditorial de Jean-Charles Lajoie à «JiC», dans la vidéo, ci-dessus.