Impact

«Pourquoi cette signature?»

Publié | Mis à jour

L'Impact de Montréal aurait-il mieux fait de se tourner vers un joueur de son Académie plutôt que d'embaucher le milieu de terrain Amar Sejdic?

La question a été soulevée, jeudi, lors de l’émission «L’Impact cette semaine».

La mise sous contrat du choix de deuxième tour (34e au total) du club au SuperDraft de 2019 laisse perplexe le journaliste de TVA Sports Nicolas A Martineau. À voir dans la vidéo ci-dessus.

«Je me demande pourquoi. Pourquoi cette signature à ce moment-ci alors qu’il y a de jeunes milieux centraux avec l’Impact qui se battent pour du temps de jeu? Je pense à Shamit Shome, notamment, qui est quand même prêt à avoir des minutes de jeu de façon régulière. Et il y a des joueurs de l’Académie qui poussent présentement», a-t-il observé.  

Le milieu Calin Calaidjoglu figure d’ailleurs parmi les plus beaux espoirs du Bleu-Blanc-Noir et, à 18 ans, il aurait pu parapher un contrat avec l’Impact.

Sejdic, 23 ans, est toutefois plus mûr pour composer avec les rigueurs du calibre professionnel à l’heure actuelle. C’est là le nœud du problème selon notre expert soccer Vincent Destouches : il y a une vision de développement et une vision de résultats à court terme qui s’affrontent.  

«Rémi Garde, son avenir avec l’Impact n’est pas scellé pour les quatre ou cinq prochaines années. Lui, il joue pour 2019, donc il prend des décisions pour 2019», a-t-il expliqué.