Impact

Impact: Ignacio Piatti n'affrontera pas le Sporting

Publié | Mis à jour

L'Impact de Montréal devra se débrouiller sans les services de son meilleur joueur, Ignacio Piatti, samedi alors qu'il affrontera le Sporting de Kansas City.

L'entraîneur de l'équipe, Rémi Garde, a confirmé le tout, jeudi. «Nacho» est blessé à un genou, n’ayant pas pu pleinement s’entraîner avec ses coéquipiers depuis le duel du 16 mars face à l’Orlando City SC. Mercredi, l’Argentin n’était pas présent sur le terrain du Centre Nutrilait, car il travaillait en solitaire avec un physiothérapeute.

Deux jours auparavant, il avait accompagné les autres joueurs du club, sans toutefois prendre part aux exercices réguliers. À cette occasion, il se tenait à l’écart du groupe et portait un bandage à la cuisse. Harry Novillo l’a remplacé lors des dernières séances.

L’absence de Piatti, auteur de trois buts jusqu’ici, risque de faire mal à l’Impact. Effectivement, celui-ci a rendez-vous avec un club ayant gagné son seul match à domicile en 2019 et qui a fini au sommet de l’Association de l’Ouest de la Major League Soccer durant la dernière année.

«Je pense que nous avons maintenant un système qui nous aide à ne pas dépendre d'un seul joueur, a cependant noté le gardien Evan Bush.

«Nacho est évidemment un joueur important pour nous, mais nous avons constaté pendant le camp d'entraînement que d'autres joueurs sont en mesure de prendre la relève.

«Ces joueurs ne feront pas nécessairement le même travail que Nacho, mais le système en soi va faire le travail pour l'équipe.»

Par ailleurs, Garde devra aussi composer sans le défenseur Zakaria Diallo, qui devra purger une suspension automatique à cause d’un carton rouge reçu en Floride.

Et à la droite, on ne sait pas si Orji Okwonkwo sera en mesure de jouer puisqu'il n'est toujours pas revenu d'Afrique, où il a joué avec la formation des moins de 23 ans du Nigeria.

C'est donc dire que la formation partante qui affrontera le Sporting est loin d'être décidée.

«C'est 15 jours de trêve avec des joueurs qui sont partis un peu partout, a souligné Garde. On ne sait pas trop ce qu'ils ont mangé, ce qu'ils ont fait à l'entraînement, comment ils ont voyagé, où ils ont dormi? Ça fait beaucoup d'incertitude pour préparer un match de compétition de haut niveau. Mais, il y a aussi un groupe qui était ici et qui a bien travaillé et sur lequel je peux m'appuyer. Encore une fois, c'est pour ça que je n'ai pas pris de décision sur la composition l'équipe. J'attends de les avoir tous en face de moi.»

Après sa visite au Missouri, le Bleu-Blanc-Noir se rendra au Yankee Stadium le 6 avril pour se mesurer au New York City FC. La formation montréalaise compte deux victoires en trois sorties depuis le début de la campagne.