Impact

Le mystère Piatti

Publié | Mis à jour

Les joueurs de l’Impact s’entraînaient pour la première fois sous les rayons du soleil, mercredi matin, mais Ignacio Piatti brillait par son absence.

L’Argentin, qui a reçu un coup lors du match à Orlando, ne s’est pas entraîné avec l’équipe depuis plus d’une semaine, travaillant toujours en solitaire avec un physiothérapeute.

Mardi, Rémi Garde a émis de sérieux doutes sur sa présence lors du match de samedi, à Kansas City.

Mercredi, c’est Harry Novillo qui prenait sa place dans le couloir droit lors des exercices de jeu collectif.

Pendant ce temps, Piatti recevait des soins à l’intérieur du Centre Nutrilait, mais en début de semaine, il était sur le terrain, ce qui contribue à semer la confusion quant à son état de santé.

On devrait avoir un bilan un peu plus complet ce matin quand Rémi Garde rencontrera les médias. Évidemment, la condition physique du meilleur marqueur de l’équipe est au cœur des préoccupations.

Et Camacho ?

Sur le plan défensif, le portrait commence à se préciser puisque Garde devra remplacer Zakaria Diallo, suspendu en raison d’un carton rouge reçu à Orlando.

C’est Rudy Camacho qui se trouvait à la gauche de Victor Cabrera, mercredi matin.

Camacho n’a encore disputé aucune minute depuis le début de la saison malgré un camp d’entraînement satisfaisant.

Jukka Raitala se retrouvait à gauche en l’absence de Daniel Lovitz, qui jouait un match avec l’équipe nationale américaine la veille.

Prolongation

Parlant de Raitala, celui que l’on surnomme «le couteau finlandais» en raison de sa polyvalence a obtenu une prolongation de contrat d’un an qui le mènera jusqu’à la fin de la saison 2020.

Arrivé dans la transaction qui a envoyé Laurent Ciman au Los Angeles FC en décembre 2017, l’arrière gauche a surpris la saison dernière par sa capacité de jouer partout en défensive, et par sa constance.

«Dès que je suis arrivé, l’an passé, je me suis senti à l’aise. C’est un club très ambitieux et professionnel et ma famille se sent bien ici», a soutenu le Finlandais de 30 ans.

«Ç’a été un bon changement pour moi. J’ai connu une bonne saison l’an passé et j’espère que ça sera le cas aussi cette année.»

Moins utilisé

La saison dernière, Raitala a été l’homme à tout faire de la brigade défensive avec 28 matchs joués pour un total de 2290 minutes, ce qui l’a placé au sixième rang des joueurs les plus utilisés par Rémi Garde en 2018.

Cette saison, il n’a vu que 14 minutes d’action quand il est entré en fin de match à Orlando, il y a près de deux semaines, pour fermer la porte à une remontée des Lions.

Mais Raitala n’est pas trop embêté par la situation parce qu’il a une explication qui tient la route.

«Je me suis blessé à la fin du camp d’entraînement et c’était un mauvais moment. Mais nous avons bien amorcé la saison, alors je me tiens prêt pour le moment où l’équipe aura besoin de moi.»