Tennis

Félix Auger-Aliassime réécrit l'histoire du tournoi de Miami

Publié | Mis à jour

Quelle histoire! Félix Auger-Aliassime s’est qualifié pour les demi-finales du Masters 1000 de Miami, mercredi soir.

La jeune sensation québécoise de 18 ans l’a emporté 7-6 (3), 6-2 sur le Croate Borna Coric, 11e tête de série en Floride et tombeur de l'Australien Nick Kyrgios au tour précédent. 

Il est devenu du même coup le plus jeune demi-finaliste masculin de l'histoire du tournoi. 

Auger-Aliassime a maintenant rendez-vous avec l’Américain John Isner (7e), champion en titre, pour une place en finale. 

«C'est surréaliste! Je n'avais jamais songé pouvoir aller aussi loin dans ce tournoi, surtout en passant par les qualifications, a-t-il commenté. Ça va être dur face à Isner, car il n'est pas facile à briser, il vous met tout le temps sous pression.»

La semaine prochaine, il sera le premier joueur né dans les années 2000 à percer le top 50 de l’ATP. Présentement 57e au classement mondial, il est désormais assuré de grimper au moins jusqu’au 33e rang.

Après une première manche chaudement disputée face à Coric, il a pris le contrôle complet de la rencontre. D’une efficacité redoutable au service et en fond de terrain, il a également profité de la baisse de régime de son adversaire, qui s’est mis à multiplier les fautes directes.

Le Croate de 22 ans a concédé deux bris au deuxième set et n’a obtenu aucune chance de briser le service d’Auger-Aliassime. Ce dernier a néanmoins excellé à ce chapitre, remportant 90% des points sur sa première balle.

L'année de la révélation 

Il s’agit d’une septième victoire consécutive pour le Québécois, qui a dû passer par les qualifications à Miami. Depuis le début du tournoi, il compte des victoires sur les Italiens Luca Vanni et Paolo Lorenzi, le Norvégien Casper Ruud, le Hongrois Marton Fucsovics, le Polonais Hubert Hurkacz et le Géorgien Nikoloz Basilashvili.

«Ce qui m'impression, c'est son calme, son attitude et la façon dont il se comporte sur le terrain, a souligné l'analyste-tennis de la chaîne TVA Sports Jocelyn Robichaud, également à l'emploi de Tennis Canada. Il se comporte comme un top 10 au monde. Il a bien contrôler ses émotions, il est calme et il est confiant.»

Il s’agissait de sa toute première présence en quarts de finale d’un tournoi de cette envergure. Il est d’ailleurs le premier joueur originaire de la «Belle Province» à se rendre aussi loin dans une épreuve de cette catégorie masculine.

Auger-Aliassime est en feu en ce début d’année 2019. Finaliste à Rio en février, il a également atteint les quarts à Sao Paulo durant le même mois et a disputé un match de troisième tour à Indian Wells plus tôt en mars.

(Avec l'Agence QMI)