UFC 229: Khabib v McGregor

Crédit : AFP

UFC

Conor McGregor, sous enquête, annonce sa retraite

Publié | Mis à jour

L'Irlandais Conor McGregor a annoncé sur son compte Twitter qu'il prenait sa retraite des arts martiaux mixtes, dans la nuit de lundi à mardi, quelques heures avant que le quotidien «New York Times» ne dévoile qu’il faisait l’objet d’une enquête pour agression sexuelle.

«Annonce rapide: j'ai décidé aujourd'hui de me retirer du sport officiellement connu sous le nom d'arts martiaux mixtes», peut-on lire sur le compte Twitter de l’athlète. Je ne souhaite que du bien à mes anciens collègues qui continuent d'être dans la compétition.»

Le combattant de 30 ans a maintenu une fiche de 21-4 en arts martiaux mixtes. Sa dernière présence dans l'octogone remonte au 6 octobre, lorsqu'il avait été vaincu par soumission par le Russe Khabib Nurmagomedov lors du gala UFC 229.

Capable de faire son propre marketing comme peu d'athlètes le peuvent, McGregor s'est même essayé à la boxe en obtenant un duel contre le célèbre Floyd Mayweather fils en août 2017. S'il a finalement été mis hors de combat au 10e round, McGregor s'est néanmoins enrichi durant l'aventure.

Le grand patron de l'Ultimate Fighting Championship, Dana White, a réagi à la nouvelle peu après l'annonce, indiquant par message texte à un journaliste du réseau ESPN que l'Irlandais «a l'argent pour se retirer et son whiskey a beaucoup de succès».

«Ç’a totalement du sens. Si j'étais lui, je me retirerais aussi», aurait également écrit White.

Sous enquête

Pour ce qui est de l’enquête dont McGregor fait l’objet, les faits qui lui sont reprochés se seraient produits dans un hôtel près de Dublin, où il loue régulièrement une chambre de luxe.

Après qu’une femme ait porté plainte au mois de décembre, McGregor a été arrêté et interrogé par la police avant d’être libéré, au mois de janvier. Aucune accusation n’a été portée à son endroit jusqu’ici.

Les médias locaux avaient fait état de cette information au mois de décembre, mais les lois irlandaises interdisent de publier le nom d’un individu accusé d’agression sexuelle sans avoir été reconnu coupable.

McGregor a eu plusieurs démêlés avec la justice récemment. À la mi-mars, il a été arrêté en Floride après avoir volé et détruit le téléphone d’un homme qui tentait de le prendre en photo.

Quelques mois avant son dernier combat face à Nurmagomedov, McGregor avait également lancé un diable sur un autobus qui transportait plusieurs combattants.