Conor McGregor

Photo : Conor McGregor Crédit : AFP

UFC

Cinq moments marquants de la carrière de Conor McGregor

Publié | Mis à jour

Les annonces de retraite dans le monde des sports de combat ne sont pas toujours définitives, surtout quand elles concernent un personnage aussi imprévisible que Conor McGregor. Si le combattant irlandais quitte vraiment l’octogone, comme il l’a annoncé dans la nuit de lundi à mardi sur les réseaux sociaux, un coup d’œil sur sa carrière s’impose.

Voici donc cinq moments marquants du passage de McGregor dans l’univers des arts martiaux mixtes (AMM).

Jose Aldo assommé en 13 secondes

Après avoir remporté ses six premiers duels dans l’Ultimate Fighting Championship (UFC), dont un pour le titre intérimaire des poids plume contre Chad Mendes, McGregor a eu l’occasion de prouver sa valeur au monde des AMM.

Il n’a pas raté sa chance en passant le K.-O. à Jose Aldo en seulement 13 secondes lors de l’événement UFC 194, le 12 décembre 2015. Il a ainsi été officiellement sacré champion des poids plume.

Deux combats contre Nate Diaz

Comme un duel contre Rafael dos Anjos a dû être annulé en raison d’une blessure à ce dernier, McGregor a décidé de changer de catégorie de poids et d’affronter Nate Diaz chez les mi-moyens.

Pris dans un étranglement au UFC 196, le 5 mars 2016, il a été forcé à l’abandon.

Seulement cinq mois plus tard, les deux hommes ont de nouveau croisé le fer. Cette fois, McGregor l’a emporté par décision après un combat sans merci.

Une autre ceinture

Lors du UFC 205, le 12 novembre 2016, McGregor a ajouté la ceinture des poids légers à sa collection. Il a vaincu Eddie Alvarez par K.-O. technique au deuxième round, pour ainsi devenir champion dans deux catégories de poids différentes.

Duel contre Floyd Mayweather fils

Après sa victoire contre Alvarez, McGregor prendra une pause de près de deux ans d’arts martiaux mixtes. Pendant cette période, il participera à un combat-spectacle contre la légende de la boxe Floyd Mayweather fils.

Même si McGregor est un combattant de renom, le résultat du duel, disputé selon les règles de la boxe, semblait inévitable. Sans grande surprise, Mayweather fils l’a emporté, par K.-O. technique au 10e round, en août 2017 à Las Vegas.

Défaite et controverse

Le dernier combat (jusqu’ici) dans l’UFC de McGregor n’a pas très bien tourné pour lui. Le 6 octobre 2018, dans le cadre du UFC 229, il a perdu contre le Russe Khabib Nurmagomedov.

Ce dernier a dominé l’affrontement pendant quatre rounds avant de forcer McGregor à l’abandon.

Une mêlée a éclaté après le combat. Nurmagomedov a notamment sauté en dehors de l’octogone pour s’en prendre à l’entourage de McGregor. Les deux combattants ont ensuite été suspendus et mis à l’amende.

Quelques mois avant le gala, McGregor, dans l’espoir de s’en prendre à Nurmagomedov, avait lancé un diable sur un autobus qui transportait plusieurs combattants après une conférence de presse pour promouvoir le UFC 223.