Crédit : Matt Stamey-USA TODAY Sports

Impact

Bacary Sagna a l’habitude des saisons chargées

Publié | Mis à jour

MONTRÉAL – Bacary Sagna a beau avoir 36 ans, il ne ressent pas encore trop le poids des années, et c’est surtout parce qu’il prend soin de lui.

Il faut dire qu’en ayant passé une dizaine de saisons en Angleterre au sein de deux équipes de haut de tableau, Arsenal et Manchester City, il a joué énormément de matchs au fil des saisons.

Entre les 34 matchs de saison régulière, les deux équipes jouaient aussi le Championnat national, la FA Cup, et participaient régulièrement à la Ligue des champions. À cela s’ajoutaient des rencontres internationales dans le maillot de la France.

«On était amenés à jouer environ 55 matchs en comptant l’équipe nationale, c’était assez intense.

«Après, l’entraînement était adapté. On ne s’entraînait pratiquement plus, c’était basé sur la récupération et un peu de travail technique sur le jeu.»

Belle expérience

Un horaire aussi chargé peut être taxant physiquement, mais Sagna ne referait rien différemment.

«C’est sûr que j’ai donné. Ce n’est pas forcément évident. Quand certains avaient quelques jours de récupération, quelques jours en famille et de pouvoir partir pour se changer les idées, il fallait partir en sélection.

«Je ne regrette pas d’être passé par là parce que j’ai eu l’honneur de jouer pour l’équipe nationale et j’en garde de merveilleux souvenirs.»

Il souhaite désormais à son dauphin, Zachary Brault-Guillard, de vivre le même genre d’expérience. Le jeune latéral droit de 20 ans a joué 90 minutes avec le Canada contre la Guyane française, dimanche soir.

«C’est bien pour lui parce qu’il va être amené à jouer de plus en plus. Je pense qu’il a envie de jouer. Il est patient et il est à l’écoute. Il va arriver un moment où il va entamer un match», ajoute le Français.

Sagna est le vétéran dont tout entraîneur doit rêver. Il n’a pas la grosse tête, il est facile à diriger et il n’hésite pas à prendre les jeunes sous son aile.