Crédit : AFP

LNH

Aux 4 coins de la LNH: Ilya Kovalchuk n'accompagne pas les Kings

Publié | Mis à jour

L'attaquant des Kings de Los Angeles Ilya Kovalchuk n'a pas accompagné ses coéquipiers lors de leur départ pour un voyage de trois rencontres de la formation de la Californie à l'étranger.

C'est ce qu'a décidé l'entraîneur de l'équipe, Willie Desjardins, lundi, tel que rapporté par The Athletic.

Lundi soir, les Kings doivent affronter les Flames de Calgary, mardi, les Oilers d'Edmonton et jeudi, les Canucks de Vancouver.

Kovalchuk devrait s'entraîner avec le personnel des Kings à Los Angeles. Toutefois, rien n'exclut que le Russe ne rejoigne pas ses coéquipiers pendant le voyage.

L'attaquant s'est récemment ouvert concernant sa situation à Los Angeles, qu'il a qualifié d'horrible.

«Depuis que Willie est ici, je n’ai pas ma chance, avait-il souligné au quotidien Los Angeles Times. Je joue cinq ou six minutes par match. J’ai joué avec (Kopitar). Nous avons bien fait et nous avons marqué dans chacun des cinq matchs.»

Letang encore à l'écart

Le défenseur des Penguins de Pittsburgh Kristopher Letang ratera le match de lundi soir contre les Rangers de New York à cause d’une blessure au haut du corps, a confirmé son instructeur-chef Mike Sullivan au terme de l’entraînement matinal.

Letang avait effectué un retour au jeu mardi après une absence d’environ un mois reliée à un problème au haut du corps. Sullivan n’a pas indiqué si les ennuis actuels du Québécois sont reliés à ceux du mois de février. Le cas du vétéran est évalué quotidiennement.

Le numéro 58 a inscrit son nom sur la feuille de pointage lors des trois rencontres auxquelles il a participé depuis la semaine passée. Cette saison, il a récolté 16 buts et 40 mentions d’aide pour 56 points en 63 sorties.

Pittsburgh occupait le troisième rang de la section Métropolitaine avant son duel au Madison Square Garden.

Les Predators envoient Austin Watson dans la Ligue américaine

Les Predators de Nashville ont cédé l’attaquant Austin Watson à leur filiale de la Ligue américaine, les Admirals de Milwaukee, lundi.

L’organisation a indiqué qu’une blessure à long terme expliquait la rétrogradation de Watson.

L’ailier de 27 ans, qui a dû suivre le deuxième stage du Programme d’abus de substances et de santé comportementale (SABH), a obtenu la permission de réintégrer la Ligue nationale de hockey le 18 mars.

En janvier, Watson avait reconnu avoir des problèmes d’alcool. «Je compose avec des problèmes d’anxiété, de dépression et d’alcoolisme depuis que j’ai l’âge de 18 ans. J’ai été sobre pendant 23 mois avant le milieu du mois de mai 2018, puis j’ai recommencé à boire», avait-il écrit sur les réseaux sociaux.

Il avait été arrêté le 16 juin par la police de Franklin, au Tennessee. Il avait ensuite fait face à des accusations de violence conjugale et avait été suspendu pour 27 matchs par la LNH. Un arbitre avait ensuite réduit sa suspension à 18 rencontres.

En 34 sorties cette saison, Watson a amassé sept buts et six mentions d’aide pour 13 points.