Crédit : AFP

NFL

La retraite pour Rob Gronkowski

Publié | Mis à jour

L’ailier rapproché des Patriots de la Nouvelle-Angleterre Rob Gronkowski a annoncé sa retraite du football professionnel, dimanche, mettant fin à une carrière de neuf ans dans la NFL.

L’athlète de 29 ans a remporté trois fois le Super Bowl durant sa carrière et a été invité cinq fois au Pro Bowl, le match des étoiles du circuit Goodell. Il dit quitter avec le sentiment du devoir accompli.

«Je vais me retirer du football aujourd’hui. Je suis reconnaissant de l’opportunité que M. [Robert] Kraft et l’entraîneur [Bill] Belichick m’ont offerte en me repêchant en 2010. Mes expériences de vie sur le terrain et à l’extérieur ont été absolument incroyables au cours des neuf dernières années : les gens que j’ai rencontrés, les relations que j’ai bâties, les championnats auxquels j’ai contribué», a-t-il indiqué sur son compte Instagram.

Un dernier tour de piste

En 2018, le vétéran avait nié les rumeurs de retraite au printemps et choisi de disputer la saison, à la suite d’entretiens avec son instructeur Belichick. Il a finalement récolté 682 verges et trois touchés en 47 réceptions, aidant les siens à soulever le trophée Vince-Lombardi.

Fortement ennuyé par les blessures en 2016, année durant laquelle il a été limité à huit parties, Gronkowski a totalisé 7861 verges et 79 majeurs en 521 attrapés depuis 2010. Lors de sa deuxième campagne, il a amassé 17 touchés et 1327 verges, des sommets personnels.

«Maintenant, il est temps de passer à autre chose et de le faire avec un gros sourire, en sachant que l’organisation des Patriots de la Nouvelle-Angleterre et tous mes partisans occuperont toujours une grande place dans mon cœur, a-t-il souligné. Ce fut un immense honneur de jouer pour une équipe aussi solide et d’avoir pu l’aider à poursuivre ses succès.»

L’état physique de «Gronk» a largement fait jaser tout au long de son séjour dans le football professionnel. Il a été notamment touché à la jambe et subi une contusion pulmonaire en 2016, avant qu’une hernie dorsale ne ruine sa campagne durant la 12e semaine d’activités.

Deux ans plus tard, une commotion cérébrale légère - en janvier - et des ennuis au dos et à la cheville l’ont frappé.

Également, l’année 2013 avait été particulièrement éprouvante pour Gronkowski, qui a dû composer avec des fractures à l’avant-bras en janvier et à une vertèbre en mai, ainsi qu’avec une commotion et des déchirures ligamentaires au genou droit subies sur un coup du demi de sûreté des Broncos de Denver T.J. Ward le 8 décembre.

Voir cette publication sur Instagram

It all started at 20 years old on stage at the NFL draft when my dream came true, and now here I am about to turn 30 in a few months with a decision I feel is the biggest of my life so far. I will be retiring from the game of football today. I am so grateful for the opportunity that Mr. Kraft and Coach Belichick gave to me when drafting my silliness in 2010. My life experiences over the last 9 years have been amazing both on and off the field. The people I have meet, the relationships I have built, the championships I have been apart of, I just want to thank the whole New England Patriots organization for every opportunity I have been giving and learning the great values of life that I can apply to mine. Thank you to all of Pats Nation around the world for the incredible support since I have been apart of this 1st class organization. Thank you for everyone accepting who I am and the dedication I have put into my work to be the best player I could be. But now its time to move forward and move forward with a big smile knowing that the New England Patriots Organization, Pats Nation, and all my fans will be truly a big part of my heart for rest of my life. It was truly an incredible honor to play for such a great established organization and able to come in to continue and contribute to keep building success. To all my current and past teammates, thank you for making each team every year special to be apart of. I will truly miss you guys. Cheers to all who have been part of this journey, cheers to the past for the incredible memories, and a HUGE cheers to the uncertain of whats next.

Une publication partagée par Rob Gronkowski (@gronk) le