Asnnel Robo

Photo : Asnnel Robo Crédit : Dominic Chan / Agence QMI

LCF

Combine LCF: Asnnel Robo parmi les plus rapides

Publié | Mis à jour

Asnnel Robo misait sur sa vitesse pour attirer l’attention et il a réussi le troisième temps le plus rapide au sprint du 40 verges.

Le porteur de ballon des Carabins de l’Université de Montréal a réussi un chrono de 4,59 s. Les receveurs Chris Osei-Kusi, des Gaels de Queen’s, et Kaion Julien-Grant, des X Men de St.Francis Xavier, ont été les plus rapides avec des temps respectifs de 4,47 s et 4,49 s.

«J’ai réussi le meilleur temps parmi les porteurs de ballon, mais le travail n’est jamais fini. Je veux continuer de progresser. Dans les duels à un contre un, j’ai réussi à créer de la séparation avec mon couvreur sur mes tracés et réussi de bons attrapés. Par contre, ce fut plus compliquer en protection de passe, mais j’ai lutté.»

Invité à Toronto après ses performances au camp régional de Montréal le 13 mars, Jean-Sébastien Bélisle a apprécié son expérience. «Ce fut fatiguant et stressant, mais ce fut une belle expérience, a résumé le demi de coin des Carabins. Mon temps aux 3 cônes (7,15 s) me représente plus, mais je dois améliorer mon 40 verges. Je suis un peu déçu de mes duels à un contre un. Quand tu touches au ballon, tu veux faire le jeu. On m’a sorti de ma zone de confort en m’utilisant aussi comme demi défensif.»

«Quant aux entrevues, c’était un peu stressant au début pour un gars de Trois-Rivières qui ne parle pas trop anglais, d’ajouter le produit du campus Notre-Dame-de-Foy qui a terminé au sixième rang aux 3-cônes. J’ai rencontré Hamilton, Edmonton, Ottawa, Montréal, Winnipeg et la Colombie-Britannique.»

Hauts et bas

Ayant lui aussi dû passer par le camp régional pour recevoir son invitation dans la Ville reine, Kerfalla Emmanuel Exumé était satisfait de ses résultats dans les tests physiques, mais il aurait souhaité mieux faire dans les duels à un contre un. «J’ai amélioré mes tests comparativement au camp régional et je suis content, mais j’ai connu des hauts et des bas dans les uns contre un. Après un mauvais jeu, je revenais toutefois avec la même intensité.»

Le produit des Condors de Beauce-Appalaches a été reçu en entrevue par Montréal, Hamilton, Winnipeg, Ottawa et la Colombie-Britannique.