Canadiens

Les Canadiens passent le K.-O. aux Islanders

Publié | Mis à jour

Le chemin sera ardu pour que le Canadien parvienne à se qualifier pour les séries éliminatoires, mais Claude Julien avait raison de dire que son équipe n’était pas morte.

Une semaine après sa gênante performance à Long Island, le Tricolore a pris sa revanche en défaisant les Islanders au compte de 4 à 0, jeudi soir, au Centre Bell.

Acculés au pied du mur, comme ce sera le cas jusqu’à la fin de la saison, les Montréalais ont dominé leurs rivaux du début à la fin. Un match sans faille. Somnolente depuis trois semaines, l’attaque du Canadien est parvenue à inscrire quatre buts contre la défense la plus étanche du circuit.

Thomas Greiss, qui avait amorcé le match devant le filet des Islanders, a même été envoyé aux douches à mi-chemin dans le match, après avoir accordé quatre buts sur 14 lancers.

«Nous avons livré une bonne performance tant offensivement que défensivement. Nous avons joué en équipe. On a utilisé nos forces et si on joue de cette façon d’ici la fin de la saison, nous connaîtrons du succès», a souligné Carey Price, auteur d’un quatrième jeu blanc cette saison.

Avec la défaite des Hurricanes aux mains du Lightning, le Canadien s’approche à deux points de la Caroline, installée au septième rang de l’Association de l’Est.

Au moment de mettre sous presse, la rencontre entre les Blue Jackets et les Oilers venait à peine de commencer, à Edmonton. Il était impossible, à ce moment, de savoir si cette troisième bonne sortie de suite avait permis au Tricolore de retrouver une place parmi les huit premières formations de son groupe.

Les décisions du coach

La façon dont Julien utilise ses effectifs ne fait pas l’unanimité dernièrement. Pourquoi offrir près de 20 minutes de jeu à Jordan Weal ? Pourquoi l’utiliser sur l’attaque massive ?

Que fait également Joel Armia sur la patinoire lorsque le Tricolore évolue avec l’avantage d’un homme ? Et Nate Thompson ? Qu’est-ce que l’entraîneur voit de bon en lui ?

Jeudi soir, ce sont justement ces mal-aimés, soutenus par le travail de Price et le réveil offensif de Jonathan Drouin, qui ont mené le Canadien à cette importante victoire.

Pendant que Price repoussait 28 lancers, Armia, Drouin et Weal récoltaient un but et une passe chacun. Quant à Thompson, il a fait tout un boulot défensif, spécialement lors des deux infériorités numériques du CH au premier tiers.

«Nous avons gagné en confiance grâce à notre jeu en infériorité numérique. Après ça, nous avons déstabilisé les Islanders avec plusieurs mises en échec. Nous étions prêts pour ce match dès la première présence», a soutenu Armia.

La réponse de Drouin

En matinée, l’entraîneur-chef du Canadien avait souligné que ce serait un avantage pour lui de bénéficier du dernier changement. On se rappellera que la semaine dernière, à Long Island, Barry Trotz avait eu le meilleur dans le jeu du chat et de la souris en mettant constamment en confrontation le trio de Mathew Barzal à celui de Jesperi Kotkaniemi.

Jeudi soir, Julien a eu le loisir de mettre l’unité de Phillip Danault dans les pattes du premier trio des Islanders. Avec pour résultat que celui-ci n’a pratiquement jamais menacé le filet de Price.

Seul Jordan Eberle a donné la frousse au gardien du Canadien. Toutefois, son brillant arrêt de la mitaine a permis à Drouin de marquer un but important quelques secondes plus tard. Un but qui portait la marque 3 à 0.

L’attaquant de 23 ans mettait fin du même coup à une disette de 17 matchs sans avoir fait bouger les cordages. En première période, il s’était fait complice du premier but de la carrière d’Armia en supériorité numérique. C’était le premier point du Québécois en neuf rencontres.

Drouin n’aurait pas pu trouver une meilleure façon de répondre à son entraîneur, qui avait limité son temps d’utilisation à 10 min 55 s, mardi soir, à Philadelphie.

 

******************************************************

TROISIÈME PÉRIODE

17:31 - La bagarre éclate entre Brendan Gallagher (MTL) et Thomas Hickey (NYI) à la suite d'une solide mise en échec du joueur des Islanders

15:04 - Pénalité à Andrew Shaw (MTL) pour obstruction

4:10 - Carey Price (MTL) y va d'un arrêt important sur un tir à bout portant de Brock Nelson (NYI)

3:30 - Robin Lehner (NYI) réalise un très bel arrêt devant Brendan Gallagher (MTL)

0:00 - Début de la troisième période

DEUXIÈME PÉRIODE

8:19 - BUT - Jordan Weal (MTL) fait dévier un tir de Jordie Benn, Greiss est déjoué de nouveau et est remplacé par Robin Lehner devant le filet des Islanders, qui tirent maintenant de l'arrière 4-0

 

6:05 - BUT - Jonathan Drouin (MTL) met fin à sa léthargie et c'est 3-0 pour Montréal!

5:33 - Carey Price (MTL) réalise un arrêt sensationnel aux dépens de Jordan Eberle (NYI)

1:03 - BUT - Shea Weber (MTL) marque à l'aide d'un tir foudroyant, 2-0 Montréal!

0:00 - Début du deuxième tiers

PREMIÈRE PÉRIODE

19:54 - BUT - Joel Armia (MTL) marque de l'enclave, avec l'aide de Jonathan Drouin et Jordan Weal, en av. numérique. Son 11e but de la saison, c'est 1-0 pour le CH

19:32 - Leo Komarov (NYI) est puni après avoir servi un croc-en-jambe à Brendan Gallagher (MTL)

17:24 - Brock Nelson (NYI) est puni pour obstruction

11:15 - Casey Cizikas (NYI) rentre au banc en douleur après avoir été frappé par Max Domi (MTL)

8:58 - Carey Price (MTL) se dresse devant une frappe de Brock Nelson (NYI)

8:35 - Shea Weber (MTL) est puni pour avoir accroché Nick Leddy (NYI)

8:06 - Nate Thompson (MTL) rate une belle occasion de marquer au terme d'un effort individuel en inf. numérique

6:56 - Jeff Petry (MTL) est puni pour double-échec

3:30 - Victor Mete (MTL) tire... sur le poteau

0:00 - Début du match