Impact

Diallo a hâte de rejouer contre Dom Dwyer

Publié | Mis à jour

Zakaria Diallo a perdu patience lors du match de samedi à Orlando. En poussant la petite peste de la formation floridienne, Dom Dwyer, le défenseur central de l’Impact de Montréal a écopé d’un carton rouge dans les arrêts de jeu et ne sera pas du prochain match face au Sporting de Kansas City.

Le joueur 32 ans s’était immédiatement excusé à la suite de la victoire de 3-1 du Bleu-blanc-noir face aux Lions sur les réseaux sociaux et a tenu à le refaire devant les médias, mardi, lors de l’entraînement de l’équipe au Centre Nutrilait.

Voyez le reportage de Nicolas A. Martineau ci-dessus.

«Je regrette mon geste, je n’aurais pas dû agir de la sorte alors que le match était déjà plié, a-t-il lancé. Dom Dwyer nous a provoqués tout le long du match. Il a posé sa tête sur la mienne, je n’ai pas réfléchi et j’ai eu le mauvais réflexe de le pousser. Je ne le referai plus.»

Chose certaine, ce chapitre bâtit une belle rivalité entre ces deux clubs, qui ne cesse de grandir de rencontre en rencontre.

«Je vais attendre le prochain match contre les Lions avec impatience, a lancé Diallo en riant. J’ai hâte de rejouer contre Dwyer!»

Jamais le Français ne s’était douté que le joueur de l’Orlando City SC était capable de provoquer ses adversaires de la sorte.

«Je n’ai jamais vu quelqu’un agir de la sorte sur le terrain. Il va loin, très loin. Il ne cherche que ça pendant le match et il va au bout des choses. Il a réussi à me faire craquer. À moi d’être plus intelligent au prochain affrontement.»

Le gardien Evan Bush a également commenté le comportement de Dwyer lors du dernier match, lui qui aurait tenté de chercher noise avec une bonne partie du XI parant de Rémi Garde. 

«J'ai vu Dwyer s'approcher de moi et il a commencé à tirer sur mon chandail, a expliqué le portier du onze montréalais. J'ai commencé à rire et je lui dit que j'étais dans la ligue depuis trop longtemps pour tomber dans son piège.»