Crédit : AFP

NFL

Robert Kraft: moins d’accusations en retour d’un plaidoyer de culpabilité?

Publié | Mis à jour

Les procureurs de l’État de la Floride ont soumis l’idée de laisser tomber un ou des chefs d’accusation dans le cadre du dossier de Robert Kraft, si celui-ci émet un plaidoyer de culpabilité, ce qui éviterait la tenue d’un procès.

D’après le «Wall Street Journal», le propriétaire des Patriots de la Nouvelle-Angleterre et les autres individus inculpés de sollicitation de services sexuels auraient la possibilité d’accepter l’offre. Ils devront ainsi admettre que si leur cause avait été entendue par la cour, ils auraient été reconnus coupables.

Aussi, les accusés auront à suivre une formation visant la sensibilisation vis-à-vis la problématique de la prostitution, subir un test de dépistage des infections transmises sexuellement, effectuer des travaux communautaires et payer des frais juridiques.

La même source n’a pas précisé si Kraft a l’intention de saisir cette occasion d’éviter un procès, lui qui doit revenir devant le tribunal le 28 mars. L’homme d’affaires fait face à deux chefs et a plaidé non coupable. Il fait partie des 25 personnes soupçonnées d’avoir sollicité des services sexuels au Orchids of Asia Day Spa, un établissement qui aurait été relié à un réseau de trafic humain.

D’après les séquences vidéo saisies par les autorités, Kraft s’est rendu sur les lieux les 19 et 20 janvier, durant le week-end de la finale de l’Association américaine de la NFL opposant les Patriots aux Chiefs de Kansas City. Il a également commis des actes sexuels avec la gérante de l’endroit et une massothérapeute.