Hockey

Un cas de racisme dans le hockey mineur américain

Publié | Mis à jour

Il n’y a pas qu’au Québec que le racisme est présent au hockey : un nouveau cas a été déploré dans la grande région de Buffalo et il concerne un mineur.

Ainsi, selon ce que rapporte la station de télévision WKBW, le père d’un jeune hockeyeur originaire d’Amherst blâme que des propos racistes aient été prononcés plus tôt cette année. L’incident serait survenu le 20 janvier dans un match entre le club d’Amherst et celui de Cheektowaga.

À la suite de cette plainte portée à l'attention des médias locaux, un match éliminatoire prévu ce week-end entre ces deux mêmes équipes a d’ailleurs été annulé et les séries de la ligue de hockey amateur Western New York seraient maintenant compromises.

Roshaun Brown-Hall, 17 ans, aurait été traité de «singe» par certains adversaires, qui auraient également imité des cris de cet animal durant la rencontre.

Cette fâcheuse situation n’est pas sans rappeler les événements du mois de février, à Saint-Jérôme, lors desquels des insultes racistes avaient été proférées pendant un affrontement de la Ligue nord-américaine de hockey.

Le joueur des Marquis de Jonquière Jonathan-Ismaël Diaby et plusieurs membres de sa famille présents à Saint-Jérôme avaient alors été la cible de ces attaques.

Même le premier ministre du Québec François Legault avait réagi, appelant les partisans et les ligues à ne pas tolérer que des propos racistes soient tenus sur les plateaux sportifs, notamment au hockey.

«Ça n’a pas de bon sens, en 2019, qu’il y ait des personnes, dans les estrades, qui lancent des insultes à un joueur de hockey parce qu’il est noir, avait-il indiqué, lors d’une mêlée de presse. J’en appelle aux ligues de hockey, j’en appelle aux autres spectateurs: on a le droit de dire à quelqu’un qui tient des propos comme ça que ça n’a pas de bon sens.»