Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QU

LHJMQ

Remparts : une défaite pour conclure

Publié | Mis à jour

Les Remparts de Québec sont maintenant fixés. Ils affronteront les Mooseheads de Halifax au premier tour des séries éliminatoires.

Les Diables rouges se sont inclinés 6-4 contre les Saguenéens de Chicoutimi samedi après-midi dans un match qui ne voulait rien dire pour leur classement, eux qui sont assurés depuis un bon moment déjà de terminer au huitième rang de l’Association de l’Est. À Halifax, les Mooseheads ont vaincu les Islanders de Charlottetown et cette victoire, combinée au revers de 4-1 du Drakkar de Baie-Comeau contre l’Océanic de Rimouski, leur a permis de terminer au premier rang de l’Est et de s’assurer d’affronter les Remparts au premier tour.

Des choses à travailler

Les Orignaux terminent donc leur parcours avec 102 points au classement, contre 67 pour les Remparts.

«Le but, c’est d’aller les surprendre, a mentionné Patrick Roy après la rencontre face aux Sags. Par expérience, les premiers matchs d’une série sont toujours plus difficiles pour les équipes ayant la pression de gagner et jouant à domicile. Espérons que ce sera le cas et qu’on va jouer du bon hockey.»

La série, qui se déroulera au format 2-3-2, se mettra en branle vendredi au Scotiabank Centre d’Halifax. Mais, avant de penser à vendredi, Roy préfère se concentrer sur son équipe. C’est que certains aspects du match de samedi ne lui ont pas plu.

Son équipe tirait de l’arrière 1-3 en première période après un départ difficile de Kyle Jessiman qui a été retiré après avoir cédé trois fois sur quatre lancers. Québec est par la suite parvenu à prendre les devants 4-3, mais les Sags ont marqué les trois buts suivants pour se sauver avec la victoire.

«Ce qui m’a dérangé, c’est qu’on s’est fait battre en coin de patinoire. Les joueurs des Saguenéens ont amené des rondelles au filet et j’aurais aimé qu’on soit meilleurs pour les contrer. J’ai certains attaquants qui ronflaient quand leurs défenseurs rentraient au but. Mon ami [Matthew] Grouchy n’aura pas de misère à dormir ce soir, je peux te dire ça», a déploré Roy.

Une autre chose a dérangé Roy, en fait. Et ça n’implique pas le travail de ses joueurs.

En milieu de troisième, avec un pointage de 4-4, Félix-Antoine Marcotty a fait le tour du filet pour tenter de surprendre Carmine-Anthony Pagliarulo, puis il s’est mis à célébrer comme s’il venait de marquer. Les officiels n’ont toutefois pas donné le but au départ, mais, après révision vidéo, ils en ont conclu que la rondelle avait traversé la ligne bleue. Ce but allait devenir celui de la victoire.

«Honnêtement, aujourd’hui je m’en fous parce que ça ne change rien pour nous, mais je trouve ça épouvantable. On présume qu’elle est peut-être rentrée. Je pense que c’est une très mauvaise décision parce que la reprise n’est pas concluante. On a regardé tous les angles, on a pris au moins 15 minutes pour regarder et, lui [le juge vidéo], en l’espace d’une minute, il a réussi à prendre une décision», a-t-il pesté.

Négligés

Quoi qu’il en soit, les Remparts se présenteront à Halifax avec le rôle de négligé. Rappelons que les Mooseheads seront les hôtes de la Coupe Memorial cette année.

«Je ne sais pas si le rôle de négligé peut être un avantage, mais ça ne peut certainement pas nous nuire. Quand tu arrives en séries, peu importe ton rang en saison régulière, tous les matchs sont importants. Les séries, c’est toujours plus serré et plus intense. Il va falloir être prêts et on va se préparer pour ça», a ajouté le capitaine Étienne Verrette.

La série commencera donc vendredi et samedi à Halifax, puis reviendra à Québec pour les rencontres 3 et 4 les 26 et 28 mars. Si nécessaire, le match 5 aurait aussi lieu à Québec le 30 mars, puis les rencontres 6 et 7 seraient disputées à Halifax, les 1er et 2 avril.