Canadiens

Angela Price à cœur ouvert

Publié | Mis à jour

La femme de Carey Price, Angela, a révélé quelques détails de la vie familiale du couple sur les ondes de TVA Sports, samedi, dans un reportage diffusé avant l’affrontement entre les Canadiens de Montréal et les Blackhawks de Chicago.

À voir dans la vidéo ci-dessus.

Elle a notamment confié que son mari a beaucoup changé depuis la naissance de leurs deux enfants, même lorsqu’il exerce son métier.

«Avant la naissance des enfants, quand je voyais Carey sur la glace, j’avais l’impression de voir une autre personne et même une personne que je ne connaissais pas, a-t-elle indiqué lors de son entretien avec Geneviève Tardif, collaboratrice de l’émission "JiC" . Il était tellement sérieux. Il n’était pas le Carey de la maison. Maintenant, Liv [la première fille du couple] vient aux matchs et ça l’humanise un peu plus. Je le reconnais davantage sur la glace.»

La famille Price s’est élargie cette année avec l’arrivée d’une deuxième petite fille, prénommée Millie, en décembre dernier. Cette nouvelle réjouissante avait cependant créé une certaine polémique chez les partisans du Tricolore.

En effet, le gardien avait pris une pause du hockey au même moment en raison d’une mystérieuse blessure. La situation avait fait dire à certains individus que le gardien n’était pas réellement blessé, mais qu’il voulait du temps avec les siens. Une hypothèse qu’a vivement rejetée Angela Price.

«L’organisation ne mentirait pas sur une blessure et personnellement, nous ne mentirions pas non plus pour couvrir autre chose.»

Des partisans intenses

Angela Price a laissé entendre que les partisans des Canadiens n’ont pas toujours la notion de vie privée.

«Certaines personnes viennent directement à notre porte pour voir Carey, a-t-elle expliqué. Les gens m’écrivent sur Instagram pour me dire "je suis en ville, envoie-moi ton adresse et je vais passer cinq minutes". Je leur dis toujours d’aller voir Carey à l’aréna.»

La femme originaire de l’État de Washington s’est également penchée sur son amour de la métropole québécoise. Elle aime tellement sa ville d’adoption qu’elle a voulu lui rendre hommage dans une collection de vêtements qu’elle crée avec la femme de Jeff Petry, Julie.

«Nous pensons que Montréal est une ville "cool" pour la mode et nous voulions que ce soit représentatif dans la boutique de l’équipe.»

Apprendre le français

Si Angela Price et son mari se sentent chez eux à Montréal, ils ont bien l’intention que ce soit le cas pour leurs enfants. Une intégration qui passe en partie par le français, selon la maman.

«Ma fille [Liv] apprend le français, a-t-elle confié. Elle suit des cours trois fois par semaine à Montréal. Nous l’encourageons vraiment à apprendre le français.»

L'entrevue avec Angela Price est disponible en version intégrale sur le site internet tvasports.ca et sur les médias sociaux.