Eleider Alvarez

Photo : Eleider Alvarez Crédit : MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Boxe

Le retour d’Eleider Alvarez à Québec

Publié | Mis à jour

Eleider Alvarez effectuerait son retour sur le ring le 28 juin au Centre Vidéotron, selon ce que Le Journal de Montréal a appris vendredi.

C’est un revirement de situation important. Après la défaite d’Alvarez aux mains du Russe Sergey Kovalev en février au Texas, peu d’observateurs croyaient que le protégé de GYM aurait la chance de se battre au Québec devant les caméras.

Avant le deuxième duel Alvarez-Kovalev, le promoteur Yvon Michel et le gérant d’Alvarez, Stéphane Lépine, avaient accepté que le prochain combat de leur pugiliste puisse avoir lieu le 15 juin à Québec. Le patron du Centre Vidéotron Martin Tremblay était également présent à cette rencontre.

Après la performance décevante, ce projet semblait voué à l’échec et on sentait que Michel n’avait pas le contrôle de la destinée de son boxeur. La poussière est retombée dans les dernières semaines, mais la date du 15 juin était toujours d’actualité pour Top Rank et ESPN.

Puis, mercredi soir, toutes les parties impliquées ont été informées par ESPN que cette soirée avait été réservée à un combat majeur. Le réseau américain a demandé à Michel et Tremblay de trouver une autre journée pour le retour d’Alvarez au Québec.

Joint par Le Journal de Montréal jeudi matin, Yvon Michel n’a pas voulu faire de commentaire à ce sujet. Toutefois, on a appris qu’ESPN confirmerait bientôt les détails de cet événement.

Plusieurs boxeurs de GYM pourraient faire partie de cette carte, dont Sébastien Bouchard, Marie-Ève Dicaire et Christian M’Billi. Le tout demeure à confirmer.

Rivas sur la même carte que Fury

Comme on le sait, Oscar Rivas fait partie d’une liste de trois candidats potentiels pour affronter le Britannique Tyson Fury. Selon nos informations et nos observations, ce n’est pas le protégé de GYM qui serait le choix du «Gipsy King».

Le réseau ESPN, en collaboration avec Top Rank, annoncera dans quelques jours que Fury montera sur le ring en juin à Las Vegas. Pour le moment, on ne connaît pas encore l’identité de son adversaire.

Pour revenir à Rivas, il n’aurait pas tout perdu. Il serait sur la même carte que Fury. Il aura la chance de renforcer sa candidature pour un futur affrontement contre le géant britannique.

D’un autre côté, c’est une bonne chose. La marche entre Bryant Jennings et Fury était énorme à gravir. Rivas a besoin d’un autre combat contre un adversaire crédible pour s’attaquer à l’élite de sa division par la suite.