JiC

Une relation amour-haine malaisante avec Carey Price

Publié | Mis à jour

Jean-Charles Lajoie s’est dit indisposé par la relation amour-haine des partisans des Canadiens de Montréal avec Carey Price, jeudi, lors de l’émission JiC.

L’animateur de la quotidienne de TVA Sports est inconfortable devant les critiques acerbes dont le gardien étoile peut faire l’objet.

«Comme utilisateur-payeur, vous avez absolument le droit de vous exprimer. Mais il y a quelque chose de profondément culturel et désagréable dans la haine viscérale que certains entretiennent à l’endroit, notamment, de Carey Price, que l’on n’hésite pas à qualifier de princesse sur les médias sociaux», a-t-il dénoncé dans son segment «Le billet de saison».  

«Pour moi, c’est malaisant.»

S’il a ses détracteurs, Price demeure reconnu par ses pairs à travers la Ligue nationale de hockey, a rappelé Jean-Charles. D’ailleurs, selon un récent sondage mené par The Athletic, il est le gardien préféré par la majorité des joueurs pour disputer un septième match de la finale de la Coupe Stanley.

«Les gardiens adverses s’efforcent d’être au sommet de leur forme lorsqu’ils ont Carey Price devant eux, parce qu’ils le respectent, ils le vénèrent et ils le considèrent comme le dieu de la profession, a fait valoir l’animateur. Mais il y a encore un "homo-flambeau-bien-haut" sur deux qui le tire dans le fleuve, en haut du pont Jacques-Cartier, dès qu’il accorde un mauvais but.»

Voyez le segment «Le billet de saison» de Jean-Charles dans la vidéo ci-dessus.