Les Partants

Maurice Simba est devenu une fierté nationale

Publié | Mis à jour

Maurice Simba est devenu une véritable fierté nationale.

Son parcours au Québec en tant que joueur de football inspire les habitants du Congo, le pays d’origine du bloqueur des Stingers de Concordia.

«Toute la ville de Kinshasa est vraiment fière de moi. J’espère rendre les gens fiers. Me rendre au prochain niveau serait un grand accomplissement», a-t-il indiqué jeudi à l’émission matinale de TVA Sports, Les Partants.

Simba a bon espoir d’être repêché par une équipe de la NFL ou, à tout le moins, de recevoir une invitation pour un camp.

S’il est optimiste, c’est en raison des performances qu’il a offertes devant les yeux des recruteurs de cinq équipes du circuit Goodell plus tôt cette semaine. Mardi, les Bears, les Jets, les Packers, les 49ers et les Browns étaient représentés au «pro day» organisé par Simba à Montréal.

Il a raconté son expérience en long et en large en entrevue sur nos ondes. Voyez celle-ci dans la vidéo ci-dessus.

Le colosse de 6 pi 8 po et 343 livres a réussi 25 répétitions au développé-couché et a signé des chronos de 5,99 secondes au 40 verges, de 9,32 secondes aux 3 cônes et de 5,76 secondes au t-test.

Il a réalisé des bonds de 19 po au saut vertical et de 6 pi 11 po au saut en longueur sans élan.

«J’espère que j’ai augmenté ma valeur, mais je n’ai pas de contrôle sur ce que pensent les recruteurs», a-t-il souligné.