Boxe

«Je dois vouloir casser mon adversaire en deux» -Simon Kean

Publié | Mis à jour

Simon Kean ne tient plus en place. Le Trifluvien a très hâte de remonter sur le ring pour effacer sa défaite contre l’Ontarien Dillon Carman.

Voyez le reportage d'Andy Mailly-Pressoir dans la vidéo ci-dessus.

Samedi, en finale du deuxième gala de la journée au Casino de Montréal, il affrontera l’Argentin Rogelio Omar Rossi (20-7-1, 13 K.-O.) dans un combat de 10 rounds. Kean aura des choses à prouver aux amateurs, à son entraîneur, à son promoteur, mais surtout, à lui-même.

«Je dois gagner un round à la fois, a indiqué Simon Kean. Lorsque je me lève de mon banc pour un round, je dois vouloir casser mon adversaire en deux. C’est la mentalité que je dois adopter.

«Avant, je voyais mon sport comme un travail. Ce n’est pas un travail, mais une passion.»

Lorsqu’un boxeur s’incline par knockout, il anticipe toujours le premier coup de l’adversaire à son duel suivant. Ce n’est pas le cas de Kean.

«Je n’ai aucune crainte à ce niveau, a souligné le poids lourd. À l’entraînement, je me suis fait assez brasser pour savoir que je suis correct.»

À 240 lb, le poids lourd d’EOTM est en excellente condition physique. Il a fait ses devoirs au gymnase. Maintenant, il doit le prouver dans un combat. Comme Kean le dit si bien, les bottines doivent suivre les babines.

Pas la même erreur

En octobre dernier, le promoteur Camille Estephan avait fait venir le prochain adversaire de Kean au Centre Vidéotron.

Après une victoire de son protégé contre Carman, il avait prévu mettre la table avec Siarhei Liakhovich pour mousser son événement de Rimouski. Toutefois, l’homme d’affaires s’est fait jouer un vilain tour avec la défaite surprise de Kean.

Pour le combat de samedi, Estephan a décidé d’être plus prudent.

«J’ai arrêté les négociations avec le clan de Dillon Carman il y a deux semaines, a indiqué Estephan. Je ne voulais pas commettre les mêmes erreurs qu’avant le dernier duel de Simon. On veut passer le duel de samedi avant de faire des plans.»

Si tout se déroule bien contre Rossi, Kean sera en action le 15 juin à Shawinigan.