JiC

Auger-Aliassime n’a plus peur de personne

Publié | Mis à jour

Malgré sa défaite au troisième tour d’Indian Wells, Félix Auger-Aliassime ressort confiant de son récent parcours en Californie.

En entrevue à l’émission JiC, le 58e joueur mondial s’est dit satisfait de sa semaine, lui qui a notamment vaincu le 10e joueur mondial Stefanos Tsitsipas au premier tour.

«C’est une victoire qui me donne confiance pour la suite des choses. Ça me dit que je peux battre n’importe quel joueur sur le circuit maintenant», précise l’athlète originaire de L’Ancienne-Lorette.

Malgré une remontée impressionnante en troisième manche lundi, le jeune homme de 18 ans a dû s’avouer vaincu en trois manches de 6-7 (2), 6-4 et 7-6 (5) devant le Japonais Yoshihito Nishioka.

«Mon niveau de jeu était bon et je me suis bien battu. Il ne manquait que la victoire. C’est dommage, mais il y a quand même du positif à retenir de cette semaine-là.»

Une saine compétition

Même s’il se concentre sur sa carrière, Auger-Aliassime ne peut s’empêcher de surveiller aussi les exploits de son bon ami Denis Shapovalov sur le circuit de l’ATP.

«Voir Denis battre des records, c’est certain que ça me motive et je me dis que je peux y arriver», avoue le jeune homme.

L’an dernier, les deux jeunes joyaux du tennis canadien s’étaient affrontés dans un duel émotif aux Internationaux des États-Unis. Auger-Aliassime avait abandonné en raison de palpitations cardiaques et Shapovalov l’avait alors réconforté au centre du terrain.

«Chacun notre tour on a nos moments. On joue les deux du bon tennis et on mérite ce qui nous arrive.»

Félix Auger-Aliassime se prépare actuellement pour le Masters 1000 de Miami qui débute lundi prochain en Floride.

Voyez son entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.