JiC

«Ils sont plus forts que Monfils et Tsonga au même âge»

Publié | Mis à jour

Reconnu pour avoir formé Gaël Monfils et Jo-Wilfried Tsonga, le grand manitou du développement de l'élite de Tennis Canada, Louis Borfiga, voit un potentiel encore plus grand chez Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov.

Voilà qui est très flatteur quand on sait que les deux Français sont d'anciens membres du top 10 mondial.

«Je dois vous dire qu’au même âge, Denis et Félix sont plus forts que ne l’étaient mes deux joueurs en France», a souligné Borfiga, en entrevue à l’émission JiC pour commenter les étonnantes performances des Canadiens au tournoi d’Indian Wells.

«Ça ne veut pas dire qu’ils auront la carrière de Jo et de Gaël, a-t-il ajouté. Mais je peux vous dire que c’est bien parti, et il n’y a aucune raison de croire qu'ils ne feront pas mieux qu'eux.»

À Indian Wells, Auger-Aliassime s'est illustré en se payant le 10e joueur mondial, Stefanos Tsitsipas, avant de subir une défaite crève-cœur face à Yoshihito Nishioka au troisième tour.

Shapovalov a pour sa part triomphé de la 11e raquette mondiale Marin Cilic en deux manches de 6-4 et 6-2 pour accéder aux huitièmes de finale.

Voyez l’entrevue avec Louis Borfiga à l’émission JiC dans la vidéo ci-dessus.