HKO-HKN-SPO-MONTREAL-CANADIENS-V-DETROIT-RED-WINGS

Crédit : AFP

LNH

Filip Zadina assume ses propos

Publié | Mis à jour

MONTRÉAL - La première escale de Filip Zadina à Montréal devait inévitablement rappeler le dernier repêchage, où le Canadien a préféré sélectionner Jesperi Kotkaniemi avec son troisième choix au total.

«J’ai dit à mon agent que s’ils passaient leur tour avec moi, je remplirais le filet quand je les affronterais, avait commenté Zadina en juin, à la suite de l’encan. Je veux leur montrer qu’ils ont pris la mauvaise décision. Ce seront des matchs importants pour moi et je suis excité à l’idée de les affronter.»

Ce n’est pas un secret: Zadina, qui a finalement été appelé au sixième rang par les Red Wings de Detroit, rêvait d’être repêché par le Tricolore. L’attaquant tchèque était d’ailleurs, selon plusieurs observateurs, le choix logique au troisième échelon. Or, les Sénateurs d’Ottawa et les Coyotes de l’Arizona ont aussi choisi de passer leur tour.

Plusieurs mois plus tard, le joueur de 19 ans répondait calmement aux questions des journalistes à ce sujet, mardi matin, dans le vestiaire des visiteurs au Centre Bell.

«J’ai dit ça et j’assume mes propos, mais il faut maintenant se concentrer pour remporter cette partie, car nous ne gagnons pas souvent dernièrement», a-t-il mentionné.

«Ce sera un match énorme pour l’équipe, entrevoyait par ailleurs Zadina, rappelant la défaite de 8 à 1 des Red Wings contre le Canadien, le 26 février, à Detroit. Nous voulons prouver que nous sommes une meilleure formation que nous l’avons montré.»

Par ailleurs, Zadina avait été blanchi lors de cette rencontre disputée à Detroit, terminant la soirée avec un différentiel de -1. Depuis, il a notamment marqué son premier but dans la Ligue nationale de hockey (LNH), la semaine dernière au Colorado, un filet inscrit en supériorité numérique.

«C’est énorme pour moi, a réagi l’ancien des Mooseheads de Halifax, à propos de son utilisation récente sur le jeu de puissance et sur le fait de jouer sur un trio complété par Thomas Vanek et Frans Nielsen. Je suis une recrue. Donc, ces joueurs-là m’aident beaucoup.»

Retour imminent dans la Ligue américaine

Zadina profite pleinement de son séjour actuel avec les Wings, lui qui allait disputer, mardi soir, son huitième match dans la LNH. Il sera logiquement rétrogradé à la Ligue américaine, avec les Griffins de Grand Rapids, lorsqu’il aura joué neuf parties. Inutile pour les Red Wings de le laisser avec le grand club et ainsi écouler la première année de son contrat de recrue.

«L’objectif avec lui demeure de le développer à long terme, a corroboré l’entraîneur-chef des Red Wings, Jeff Blashill. De jouer à l’étranger, c’est un bon test pour lui, surtout dans un amphithéâtre comme le Centre Bell. On veut qu’il continue à progresser.»

Chez les Griffins, avec lesquels il a récolté 31 points en 45 matchs cette saison, Zadina aura sans doute l’occasion de participer aux séries éliminatoires, ce qui contribuera à son développement.

 

*******************

De bons mots pour les Mooseheads et pour Raphaël Lavoie

MONTRÉAL - Ayant préféré faire le saut chez les professionnels plutôt que de retourner avec les Mooseheads de Halifax cette saison, le Tchèque Filip Zadina conserve néanmoins de merveilleux souvenirs de son passage dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

«C’était fantastique d’être à Halifax, nous avions une très bonne équipe, a commenté le porte-couleurs des Red Wings de Detroit, mardi matin, au Centre Bell. C’est tellement une bonne organisation au niveau du développement. C’était une année fantastique pour moi.»

Zadina, qui a surtout évolué dans la Ligue américaine cette saison, faisait l’objet d’un litige avant le début de la campagne. L’athlète de 19 ans devait ainsi être considéré comme un joueur européen afin d’être admissible à se joindre aux Griffins de Grand Rapids. Or, le directeur général des Mooseheads, Cam Russell, était même allé jusqu’à téléphoner au DG des Red Wings, Ken Holland, pour lui demander de lui céder Zadina si celui-ci n’entamait pas la saison à Detroit. Au final, la Ligue nationale (LNH) et les avocats ont tranché : le Tchèque n’est pas retourné à Halifax.

Zadina n’en conserve pas moins de précieux souvenirs, lui qui avait récolté 82 points, dont 44 buts, en 57 matchs avec les Mooseheads. Seuls les vétérans Alex Barré-Boulet et Vitalii Abramov avaient conclu la saison avec plus de buts que lui dans le circuit.

Ce qui se passe dans le vestiaire...

Concernant ses anciens coéquipiers, Zadina sourit lorsqu’on lui mentionne le nom de Raphaël Lavoie, qui est classé au 13e rang des patineurs nord-américains en vue du prochain repêchage de la LNH.

«C’est un bon gars, il était amusant dans le vestiaire, a-t-il résumé. C’est un très bon joueur et je pense qu’il pourrait être choisi assez rapidement lors du prochain repêchage.»

Un souvenir particulier à propos de Lavoie?

«Je ne peux pas dire ça, a répondu Zadina, en riant. Ce qui passe dans le vestiaire reste dans le vestiaire.»