JiC

Betts : «Ma job, c’était de performer»

Publié | Mis à jour

La poussière retombe pour Mathieu Betts au lendemain de son «Pro Day» présenté au PEPS, à Québec.

En entrevue à l’émission JiC, le meilleur joueur de ligne au Canada lors des trois dernières saisons est revenu sur une journée fort importante pour la suite de sa carrière.

«On m’avait conseillé de m’amuser durant cette journée, durant les tests physiques. C’était le fun pour vrai! C’était demandant physiquement, pas nécessairement les tests physiques en soi, mais peut-être les drills d’habileté par la suite.»

Plusieurs équipes du circuit Goodell avaient démontré de l’intérêt pour le produit du Rouge et Or de l’Université Laval. Certaines se sont désistées pour différentes raisons, mais cinq (Steelers, Packers, Bears, Jets et 49ers) étaient présentes lundi.

«À la base, j’étais content que des équipes se manifestent. Ce sont des choses qui sont hors de notre contrôle. Peu importe le nombre d’équipes, ma job était de performer et de réussir à faire les temps que j’avais été capable de faire à l’entraînement.»

Au chapitre des résultats, Mathieu Betts a notamment couru le 40 verges en 4,7 secondes. C’était d’ailleurs son objectif.

«J’étais très content de mon résultat. C’est ça qui est un peu drôle, je n’avais pas de 40 verges depuis un an pratiquement. On pratiquait beaucoup des 10 verges et des 20 verges durant notre préparation au Combine pour éviter des élongations musculaires.»

Voyez l’intégrale de l’entrevue de Mathieu Betts dans la vidéo ci-dessus.