Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens

Une frousse pour Carey Price, Charlie Lindgren rappelé

Publié | Mis à jour

Les pulsations cardiaques de Brendan Gallagher ont probablement grimpé rapidement. Le petit numéro 11 a décoché un puissant tir directement sur l’épaule droite de Carey Price. L’homme masqué du CH s’est tordu de douleur pour quelques secondes pour ensuite retrouver sa place entre ses poteaux.

Gallagher a offert ses excuses à Price en lui donnant un petit coup de bâton sur ses jambières. Bref, c’était un incident anodin. Plus de peur que de mal. Le numéro 31 a terminé l’entraînement avec ses coéquipiers, ne manquant aucune seconde.

D’ici la fin de la saison, il ne faut pas se transformer en prophète pour prédire que Price sera un élément crucial pour le CH dans la course aux séries.

Avec 13 matchs au calendrier, et une seule série de deux rencontres en deux soirs, Claude Julien pressera le citron le plus possible avec son gardien numéro un. En conférence de presse, Julien n’a pas balayé du revers de la main la possibilité de lui confier tous les départs.

«On me pose beaucoup la question, je préfère ne pas y répondre parce qu’on ne sait jamais, a répliqué Julien. Les blessures peuvent survenir également. Je ne peux rien garantir, ce que je peux vous dire, c’est que nous allons mettre sur la glace la meilleure formation disponible.»

Du renfort de Laval

En fin d’après-midi, le Tricolore a rappelé le gardien Charlie Lindgren du Rocket de Laval. Cette décision n’a rien à voir avec l’état de santé de Price, qui sera à son poste contre les Red Wings mardi soir.

Marc Bergevin a lancé un SOS à Lindgren afin d’améliorer sa situation au poste de gardien numéro deux. Il n’y a également pas de limite à cette période de l’année pour le nombre de joueurs avec le grand club.

Malgré une saison difficile avec le Rocket, l’Américain de 25 ans a un esprit de compétition et il a déjà connu de bons départs à Montréal au cours des dernières saisons.

En 33 matchs avec le Rocket, Lindgren a présenté un dossier de 11-14-1 avec une moyenne de 2,94 et un taux d’efficacité de ,884.

Antti Niemi a probablement signé son arrêt de mort avec le Tricolore en offrant une autre sortie décevante contre les Sharks à San Jose.