.dtc-user-dropdown { display:none !important; }

Canadiens

CH : Plus le droit à l’erreur!

Publié | Mis à jour

En s’inclinant à deux reprises lors de son voyage en Californie, les Canadiens de Montréal se sont compliqués la tâche dans leur quête pour une place en séries éliminatoires.

De passage à l’émission JiC, l’ancien joueur de la LNH Philippe Boucher a expliqué les raisons de ce cuisant revers de 8 à 2 face aux Ducks d’Anaheim, équipe figurant pourtant au dernier rang du circuit Bettman au chapitre des buts marqués.

À voir dans la vidéo ci-dessus.

«Tu ne peux pas prendre les Ducks à la légère, surtout à ce moment de la saison, a expliqué Boucher sur les ondes de TVA Sports. C’est une équipe de bas de classement, certes, mais un ils jouent très bien un match sur deux. Il ne faut pas oublier qu’ils ont connu tout un début de saison.»

Perdre 8-2 contre une équipe «prenable» peut toutefois avoir un impact sur le moral des troupes.

«Tu te dois de prendre cette défaite dans ces cas-là, mais également l’oublier le plus rapidement possible, a ajouté Boucher. Toute l’équipe sera en forme pour le match contre Detroit, tu ne peux pas te permettre de perdre.»

Jesperi Kotkaniemi, un repos salutaire?

L’entraîneur-chef, Claude Julien, y est allé d’une décision qui n’a pas fait l’unanimité en laissant la recrue Jesperi Kotkaniemi de côté pour les deux premiers matchs du voyage dans l’Ouest.

Avec la dégelée qu’a subie le Tricolore, vendredi, il est difficile de savoir si le jeune Finlandais a pu réellement profiter de ce repos.

«J’adore Kotkaniemi, il faut que cette décision de Claude Julien le motive. Il faut qu’il continue son bon travail et je ne serais pas surpris de le voir sur la première vague du jeu de puissance très bientôt, voire sur le premier trio. C’est un attaquant qui a le talent de changer les choses pendant un match.»