BBA-BBN-BBO-SPO-TORONTO-BLUE-JAYS-V-PHILADELPHIA-PHILLIES

Crédit : AFP

MLB

Bryce Harper ne veut plus avoir à changer d'équipe

Publié | Mis à jour

À une époque où certains athlètes professionnels veulent être capables de changer d’équipe si le cœur leur en dit, Bryce Harper avait un tout autre objectif : signer un contrat à vie.

C’est avec les Phillies de Philadelphie qu’il a trouvé ce qu’il cherchait, une entente de 13 ans et de 330 millions $.

Quand Harper est devenu joueur autonome après sept saisons avec les Nationals de Washington, il a donné la mission à son agent, Scott Boras, de lui trouver une équipe prête à lui offrir un très long contrat, avec une clause de non-échange et sans option pour y mettre un terme.

«Les équipes ne veulent pas t’embaucher à 35 ans, encore moins à 39 ans. Nous devions renoncer à certaines choses pour avoir ce type d’entente», a expliqué Boras, dans un long portrait du réseau ESPN consacré à Harper.

Le voltigeur de 26 ans a donc accepté un salaire annuel plus bas (25,3 millions $) que certains de ses pairs pour obtenir ce qu’il désirait.

«Pendant les sept ans que j’ai passés à Washington, les gens ne parlaient que du fait que j’allais me retrouver ailleurs», a-t-il déploré.

«Dès que j’ai signé mon contrat, c’était : "il s’en va avec les Yankees", "il s’en va avec les Dodgers", "il s’en va avec les Cubs". Je ne voulais pas entendre cela. Je voulais être à Washington. Maintenant, je suis heureux de savoir que je peux jouer jusqu’à 39 ans sans entendre quelqu’un affirmer que je m’en vais à tel endroit.»

Le refus

S’il voulait tant faire taire les rumeurs, pourquoi Harper n’a-t-il pas accepté le contrat de 10 ans et 300 millions $ que lui ont offert les Nationals en octobre?

«J’ai grandi devant ces partisans et dans cette ville, et j’ai apprécié chaque instant, a-t-il dit. Toutefois, je ne sais pas si j’avais une place dans leurs plans d’avenir. Il y a environ 100 millions $ de ce contrat que je n’allais recevoir qu’à 65 ans. Qu’est-ce que cela me donne à moi et ma famille?»

S’il le désire, Harper fera partie des Phillies jusqu’en 2031. Cela lui donnera le temps d’essayer d’attirer d’autres vedettes à Philadelphie. Mike Trout, dont le contrat avec les Angels de Los Angeles prend fin après la saison 2020, est dans sa mire.

«Je respecte le fait qu’il a encore un contrat de deux ans avec les Angels, mais tout le monde sait qu’il vient de la région et qu’il adore ça ici, a indiqué Harper. S’il vient à Philadelphie, ce ne sera pas une surprise et je vais l’accueillir à bras ouverts.»

Encore Toro

Dans un revers de 8 à 2 des Phillies contre les Rays de Tampa Bay, lundi, à Clearwater, en Floride, Harper a obtenu un but sur balles et a été retiré une fois au bâton.

Le Québécois Abraham Toro a quant à lui aidé les Astros de Houston à vaincre les Mets de New York 6 à 3, à Port St. Lucie. Il a frappé un coup sûr à sa seule présence au bâton, en plus d’inscrire un point.