Crédit : AFP

Tennis

Serena Williams contrainte à l'abandon à Indian Wells

Publié | Mis à jour

L'Américaine Serena Williams, en proie à des vertiges et à une grande fatigue, a été contrainte à l'abandon lors de son match de troisième tour contre l'Espagnole Garbine Muguruza, dimanche à Indian Wells, en Californie.

L'ancienne no 1 mondiale était menée 6-3, 1-0 lorsqu'elle a décidé de jeter l'éponge. Elle avait fait appel à l'encadrement médical du tournoi après la perte de la première manche.

Williams, 37 ans, avait pourtant très bien commencé cette rencontre, en prenant le service de son adversaire pour mener 3 à 0.

Elle a ensuite perdu pied et laissé la première manche lui échapper, en concédant six jeux de suite à son adversaire, elle aussi ex-no 1 mondiale.

Les organisateurs ont expliqué par la suite que «la raison officielle de l'abandon de Serena Williams était un virus», sans donner plus de précisions.

Dans un communiqué publié par l'organisation du tournoi, elle a indiqué qu'elle «ne se sentait pas bien avant le début de la rencontre».

«C'était de pire en pire au fil du match, je ressentais des vertiges et une forte fatigue. Le score peut laisser penser que j'ai bien commencé ce match, mais je n'étais pas bien physiquement. Je vais me concentrer sur ma guérison et sur la préparation du prochain tournoi à Miami», a-t-elle expliqué.

La cadette des soeurs Williams, désormais 10e au classement WTA, avait été éliminée en quarts de finale des Internationaux d'Australie, par la Tchèque Karolina Pliskova.

Le tournoi d'Indian Wells était son deuxième de l'année.

Depuis son retour sur le circuit féminin après avoir donné naissance à sa fille Alexis Olympia, Williams n'a pas remporté de titre, mais a disputé deux finales en Grand Chelem, à Wimbledon et aux Internationaux des États-Unis, perdues respectivement face à l'Allemande Angelique Kerber et à la Japonaise Naomi Osaka.

Elle avait révélé en 2018 qu'elle avait souffert de graves complications (embolie pulmonaire) après son accouchement.

Williams compte 72 titres à son palmarès, dont 23 en Grand Chelem.